Motorsport

Marciello sera chez Trident en 2015

L’Italien change d’équipe

Recherche

Par Camille Komaël

23 janvier 2015 - 17:12
Marciello sera chez Trident en (...)

Raffaele Marciello a débuté en GP2 en 2014, dans l’équipe Racing Engineering, où il a pu apprendre aux côtés d’un pilote expérimenté en la personne de Stefano Coletti. Marciello a ainsi pu décrocher quatre podiums, dont une victoire à Spa. Il a terminé huitième au championnat.

Le jeune italien (20 ans tout juste) fait partie de la Ferrari Driver Academy, ce qui lui a permis de tester une Ferrari à Abu Dhabi, et il sera également le troisième pilote de l’équipe Sauber en 2015. L’équipe de GP2 Trident a annoncé aujourd’hui que Raffaele Marciello sera un de leurs deux pilotes en 2015.

Le chef de l’équipe Trident, Maurizio Salvadori, se réjouit d’avoir un pilote italien dans son équipe de la même nationalité : "Avec cet accord, je peux dire que j’ai accompli un des rêves que j’ai depuis longtemps : avoir un pilote italien extraordinaire comme Raffaele dans notre équipe de GP2."

Champion de Formule 3 Européenne en 2013, Marciello vise haut pour sa deuxième saison de GP2, et Salvadori en est conscient : "Je comprends que les attentes le concernant - ainsi que ses résultats - pour 2015 sont très hautes, mais je suis sûr que l’équipe technique de Trident est prête à fournir à Lello [surnom de Raffaele Marciello, ndlr] une voiture capable de gagner des courses, et tout le monde est déterminé à accomplir les objectifs que nous avons fixés."

Maurizio Salvadori voit même plus loin et pense déjà à l’après-Trident : "Nous ferons le maximum pour apporter notre contribution à la carrière de Lello, puisqu’il a la chance de ramener enfin le drapeau italien sur les grilles de Formule 1."

Quant au principal intéressé, Raffaele Marciello, il justifie notamment son choix par l’intérêt montré par l’équipe Trident : "Je suis absolument ravi de rejoindre Trident. J’ai pu sentir leur confiance et leur intérêt tout de suite, et j’ai vraiment apprécié l’attention qu’ils me portaient, ainsi qu’à mon style de pilotage."

Trident n’est pas une équipe de pointe en GP2, et Marciello semble en être conscient puisqu’il confie s’attendre à beaucoup de travail : "Vu cet intérêt mutuel très fort, je suis sûr que nous arriverons à travailler en harmonie, avec l’objectif d’obtenir les meilleurs résultats possibles. Je sais qu’il y a beaucoup de travail à faire, mais grâce au soutien de Ferrari et de la Ferrari Driver Academy, je pense que nous avons ce qu’il faut pour réussir."

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less