Motorsport

Ma Qing Hua dans l’histoire du sport auto avec Citroën

Le 1er Chinois à gagner une manche d’un Championnat du Monde FIA

Recherche

Par Olivier Ferret

8 juin 2014 - 17:59
Ma Qing Hua dans l’histoire du sport (...)

 Auteur d’une course magnifique sur le circuit de Moscou, Ma Qing Hua est rentré dans l’histoire en devenant le premier Chinois à gagner une manche d’un Championnat du Monde FIA.
 José-María López s’est illustré en remportant la course 1, après s’être élancé de la pole position.
 Sébastien Loeb et Yvan Muller ont eux aussi goûté aux joies du podium sur le tracé russe. Au classement général, c’est le statu quo avec López en tête devant Muller et Loeb.

Le départ de la première course était donné en tout début d’après-midi, sous un soleil resplendissant. Placé en pole position, José-María López prenait les bonnes options pour calmer les ardeurs de Gabriele Tarquini et Tiago Monteiro avant le premier freinage. Ces deux derniers se touchaient et l’Argentin ressortait en leader devant Tarquini et Loeb. Cinquième, Yvan Muller ne tardait pas à déborder Tiago Monteiro. Les deux hommes restaient en bagarre, ce qui finissait par profiter à Tom Chilton.

En tête, José-María López se ménageait quelques longueurs d’avance pour filer vers sa quatrième victoire de la saison. À l’affût de la moindre opportunité, Sébastien Loeb se contentait finalement de la troisième place derrière Tarquini. Yvan Muller reprenait la quatrième position en débordant Chilton dans le dernier tour. Dans le rythme des meilleurs pour sa première apparition en FIA WTCC, Ma Qing Hua terminait au sixième rang après avoir doublé Norbert Michelisz puis Tiago Monteiro.

Sitôt le podium fini, les mécaniciens préparaient les voitures pour la seconde course, qui s’enchaînait aussitôt. Au départ, José-María López restait immobilisé sur la grille, victime d’un problème de commande de boîte de vitesses. Malgré sa place en première ligne, Ma Qing Hua virait en troisième position derrière Valente et Michelisz. Auteur d’un excellent envol, Yvan Muller partait en tête-à-queue après avoir été touché par un autre concurrent. Le quadruple Champion du Monde bouclait le premier tour au neuvième rang, juste derrière Sébastien Loeb.

Très vite, une bagarre s’engageait entre Michelisz et Ma. Les deux hommes se retrouvaient régulièrement portière contre portière, avant que le pilote Citroën ne prenne définitivement l’avantage peu avant la mi-course ! Au même moment, Valente effectuait un ‘drive through’, ses roues n’ayant pas été montées dans les temps sur la grille.

La course était tout aussi animée dans le peloton, avec une superbe remontée à mettre au crédit d’Yvan Muller. Le pilote de la C-Elysée WTCC n°1 revenait au deuxième rang, dans le sillage de Ma Qing Hua. Le Chinois maitrisait avec l’assurance d’un ‘vieux briscard’ et il franchissait la ligne d’arrivée en vainqueur !

Après s’être débarrassé de Gianni Morbidelli, Sébastien Loeb gagnait également des positions au sein du peloton de chasse. Il arrachait la cinquième place à Michelisz dans le dernier virage.

ILS ONT DIT

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing : « Avec de multiples bagarres empreintes de sportivité, j’ai le sentiment que les courses du Moscow Raceway ont été particulièrement captivantes pour les téléspectateurs. Avant le début de la saison, j’avais fixé à l’équipe l’objectif de faire gagner nos quatre pilotes. Le challenge est désormais rempli avec Ma Qing Hua qui vient allonger la liste des vainqueurs. La première victoire d’un Chinois dans un Championnat du Monde FIA est un moment historique, à même d’accélérer l’intérêt de ce pays pour le sport automobile en général et le WTCC en particulier. Le bilan de ce week-end est particulièrement positif, avec des courses solides de nos quatre pilotes, qui sont tous montés sur le podium. »

José-María López : « Même en partant de la pole position, je n’étais pas serein car je savais que les Civic démarreraient très fort. Une nouvelle fois, je n’ai pas pris un très bon départ mais j’ai réussi à rester devant. Ensuite, j’ai attaqué pour prendre le large. C’est toujours gratifiant de remporter une course de cette façon, cela récompense la performance pure. Je n’ai pas connu la même réussite dans la seconde manche, mais cela arrive. Je repars de Moscou avec la même avance au championnat, le bilan est donc positif. »

Ma Qing Hua : « Je veux, en premier lieu, remercier chaque membre de l’équipe, car tout a été fait pour que je progresse rapidement. Ce n’était pas évident d’arriver au milieu du championnat et nous avons travaillé très dur pour me mettre au niveau. Les courses ont été animées, j’ai dû me battre pour gagner des places, notamment face à Norbert Michelisz. J’espère pouvoir continuer ainsi dans le futur. »

Yvan Muller : « Après des qualifications frustrantes, je limite les dégâts en marquant autant de points que Pechito. C’est dommage que j’ai été touché par un autre concurrent au départ de la course 2, car j’aurais pu m’imposer. Je suis revenu sur Ma en fin de course, mais il manquait quelques tours pour que je puisse tenter une attaque. »

Sébastien Loeb : « J’ai passé la première course dans le pare-chocs de Gabriele Tarquini, mais il n’a pas commis la moindre erreur. Je suis donc resté troisième, ce qui constitue un résultat positif. Dans la deuxième manche, je suis parti à la faute et j’ai sali mes pneus en tirant tout droit. J’ai attaqué pour revenir, cinquième n’est pas un résultat de rêve mais cela me permet de marquer de précieux points. »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less