Motorsport

M-Sport va disputer son rallye à domicile

Les pilotes veulent faire briller l’équipe chez elle

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 octobre 2016 - 18:32
M-Sport va disputer son rallye à (...)

Quelques jours après avoir fait rouler le premier prototype de la Fiesta WRC entièrement adaptée aux règles 2017, M-Sport retrouvera la semaine prochaine son modèle actuel et tentera, malgré ses performances médiocres, de profiter d’un rallye où tout peut se produire. Pour Mads Østberg, qui a déjà disputé cette épreuve à dix reprises, il s’agit d’un grand classique qui lui rappelle les routes scandinaves, et il est impatient de retrouver la terre.

"Nous avons appris beaucoup sur les rallyes disputés sur asphalte mais j’avoue c’est un plaisir de revenir sur la terre pour l’un de mes rallyes préférés" explique le Norvégien. "C’est un rallye unique et nous aimerions revenir sur le podium, j’ai toujours pris beaucoup de plaisir ici et j’ai souvent été compétitif. J’y ai signé deux podiums et le but sera d’être en position de lutter pour des résultats similaires".

"Les spéciales sont fantastiques, c’est rapide et on peut y trouver un bon rythme. Elles sont similaires à ce que l’on trouve en Norvège et je m’y sens comme à la maison. La clé est de se sentir en confiance dans des conditions difficiles et ce sera notre but. Nous y allons un peu plus tôt cette année et la météo pourrait y être bonne. Je n’ai fait ce rallye qu’une seule fois sur le sec et c’était génial. Mais peu importe la météo, j’ai hâte d’aller rouler sur ces graviers !"

Contrairement à Østberg, Camilli n’a pas beaucoup d’expérience au Pays de Galles avec une seule participation à son actif en WRC 2 l’an dernier. Toutefois, le Français y avait remporté huit spéciales et n’avait manqué la victoire qu’à cause d’une rupture de turbo.

"C’est un rallye particulier pour moi et ça le sera encore plus cette saison puisque c’est la course à domicile de mon équipe" précise Camilli. "Ils m’ont montré beaucoup de soutien cette saison et j’aimerais beaucoup les remercier avec un beau résultat là-bas. Nous n’y sommes allés qu’une fois en WRC 2 mais nous avions rapidement trouvé notre rythme et nous étions proches de la victoire. Ce sera différent cette saison mais j’ai hâte d’y être afin de mettre à profit notre expérience sur le gravier du début de saison".

"Le tracé est très rapide et même sous la pluie, le niveau d’adhérence est étonnamment élevé. Nous devrons prendre un peu de temps pour découvrir le comportement d’une voiture de WRC dans de telles conditions mais nous ferons notre maximum. Le plus important est de voir l’arrivée mais si je me sens en confiance, comme d’habitude j’essaierai de repousser mes limites et de voir jusqu’où nous pouvons aller".

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less