Motorsport

Lopez fait rebondir sa carrière en Formule E

Il remplace Vergne chez DS Virgin Racing

Recherche

Par Olivier Ferret

7 juillet 2016 - 13:36
Lopez fait rebondir sa carrière en (...)

Actuellement en course pour un troisième titre en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, José María López va montrer son talent sur les pistes de FIA Formule E après avoir signé un accord de trois saisons avec l’équipe DS Virgin Racing dans le championnat électrique.

“Pechito” López, qui a failli signer en Formule 1 à deux reprises , était une grande star en Súper TC2000 en Argentine avant que le promoteur du WTCC, Eurosport Events, et le promoteur local ne signent un accord pour que l’Argentin puisse participer à sa course à domicile en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme en août 2013.

Il avait remporté la deuxième course à Termas de Río Hondo au volant de sa BMW privée, ce qui a suffi pour convaincre Citroën Racing de le mesurer au quadruple champion du monde Yvan Muller. Il a passé les essais avec succès et a rejoint l’équipe d’usine Citroën pour sa première campagne en 2014, lorsque la FIA a mis en vigueur les règles techniques TC1.

Tandis que certains pilotes ont eu du mal à s’adapter à ces machines plus avancées, López a excellé et a remporté deux titres pilotes d’affilée avec Citroën et possède 101 points d’avance à la pause estivale cette année. Le pilote de 33 ans a aussi été un artisan majeur du double succès de Citroën au Championnat Constructeurs.

Après 63 départs, ses statistiques en WTCC sont actuellement de 27 victoires, 18 pole positions, 24 meilleurs tours et 266 tours en tête. Il détient également le record de victoires en une saison, soit 10 en 2014 et en 2015. López s’est également imposé trois fois sur la très célèbre Nürburgring Nordschleife. Il n’a manqué la Q3 qu’une fois en 31 tentatives et a également remporté le nouveau trophée TAG Heuer Best Lap.

Bien que son talent naturel, aidé par l’équipe Citroën, a été un facteur clé de son succès, sa préparation méticuleuse, son attention pour les détails et ses longs briefings avec les ingénieurs lui ont permis de mettre la barre encore plus haut.

López a pris de plus en plus d’importance depuis son arrivée en WTCC. Il est devenu l’ambassadeur de la campagne FIA Action for Road Safety, il a remporté de nombreux prix et a été élu parmi les plus grands sportifs argentins, comme la star Lionel Messi.

François Ribeiro, le Directeur d’Eurosport Events, déclare : “Pechito était le prince des Voitures de Tourisme en Argentine à son arrivée en WTCC mais il partira à la fin de la saison comme roi des Voitures de Tourisme.

Ca a été un honneur d’avoir eu un pilote du calibre de Pechito dans le championnat. Depuis qu’il a rejoint le WTCC, il l’a fait progressé et a obligé les pilotes et équipes à s’améliorer. Il est devenu l’un des premiers champions du monde FIA non-européen depuis Ayrton Senna, et a probablement ouvert la voie à une nouvelle génération de pilotes argentins.

Nous respectons son envie de succès dans différents championnats. C’est une belle histoire de voir un pilote de ce niveau changer de catégorie lorsqu’il est au top. Les calendriers internationaux et les obligations marketing rendent les choses difficiles aujourd’hui. Pechito a surtout roulé en monoplace et nous n’avons aucun doute qu’il sera très performant en Formule E avec DS Virgin.

Merci Campeone. On se verra à Termas de Río Hondo pour de fortes émotions à domicile et la première des 10 dernières courses avant ton départ.”

Eric Boullier, l’un des anciens patrons de López et aujourd’hui directeur de l’équipe McLaren Formula One, confie : “Je m’occupais de José María López entre 2003 et 2005 lorsqu’il était pilote chez DAMS en Formule Renault 3.5 et GP2. Il était déjà très doué et très concentré à l’époque. Il a fait le bon choix en rejoignant le WTCC et s’est donné une deuxième chance au niveau international. Je ne suis pas surpris qu’il soit multiple champion du monde FIA et qu’il ait maintenant envie de gagner dans d’autres catégories.”

La saison 2016 du WTCC reprendra chez López, en Argentine, du 5 au 7 août. Les équipes se rendront ensuite au Japon, en Chine, en Thaïlande et au Qatar pour conclure la saison.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less