Motorsport

Lopez : Un premier titre mondial pour l’Argentine depuis Fangio

La parole aux vainqueurs

Recherche

Par Olivier Ferret

26 octobre 2014 - 10:28
Lopez : Un premier titre mondial (...)

Réactions des pilotes victorieux à l’issue du meeting du WTCC sur le circuit de Suzuka

José María López, vainqueur de la Course et Champion du Monde 2014 :

"Comment je me sens ? Bonne question… Tellement de sentiments se bousculent dans mon esprit en ce moment même… Mais la première chose que je souhaiterais dire, c’est un grand « merci » !"

"A ma famille, ma petite amie et mes amis pour leur soutien durant toutes ces années. A Citroën, mes mécaniciens, mais également à chaque membre du team et à mes équipiers. Sans eux, je ne serais pas là."

"Aujourd’hui, malgré la pression, j’étais étonnement relax. Je me suis senti bien au volant car j’étais simplement heureux. Terminer 4e aurait été suffisant pour m’assurer du titre, mais je voulais faire du bon boulot. Mon départ a été bon et j’ai pu conserver l’avantage sur Yvan. Puis lorsqu’il a subi cette crevaison, j’ai pu me détendre, en m’attelant simplement à ne pas commettre d’erreur."

"C’est quelque chose de fort, pour moi, d’être sacré à Suzuka, ce circuit où Ayrton Senna, mon idole, fut titré à deux reprises en F1. S’il y avait un endroit privilégié pour que cela se produise, c’était bien ici !"

"J’imagine enfin que de nombreux fans se réjouissent en Argentine car c’est le premier titre mondial depuis Fangio. C’est lui qui a rendu le sport automobile si populaire chez nous. C’est un honneur pour moi de leur ramener une nouvelle couronne et de les rendre heureux."

Gabriele Tarquini, vainqueur de la Course 2 :

"C’était certainement le meilleur endroit pour gagner ! C’est un plaisir de s’imposer ici et de voir combien les spectateurs se réjouissent du succès de Honda. Nous étions très déçus après les qualifications et je peux vous assurer que la 10e place n’était pas notre objectif."

"Aujourd’hui, notre rythme était bon et la stratégie consistait à prendre un bon départ, essayer de creuser l’écart dans les premiers tours et ensuite le gérer. Ca a parfaitement fonctionné, et comme à Shanghai, nous avons démontré être dans le coup en course. Nous devons donc continuer à travailler pour progresser en qualifications."

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less