Loeb et Hirvonen font la paix

"J’étais en colère contre Mikko mais ce n’est pas de sa faute"

Recherche

Par www.wrc.com

26 mars 2011 - 22:35
Loeb et Hirvonen font la paix

Le différend qui a opposé Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen samedi matin au Portugal est désormais réglé.

A l’issue de l’ES9, Loeb était furieux après avoir été bloqué par Mikko Hirvonen. Ce dernier avait dû changer de roue suite à une crevaison. Il était reparti devant le Français qui, gêné par la poussière soulevée par le Finlandais, avait dû ralentir.

Furieux d’avoir été gêné alors qu’il roulait pour la victoire, Loeb avait percuté la voiture d’Hirvonen au point stop, persuadé que le Finlandais avait cela intentionnellement.

« A sa place, je n’aurais pas été content non plus, comprend Hirvonen. Mais, lors de la spéciale suivante, il est venu me voir et s’est excusé à propos de tout ça. Je lui ai dit que j’étais désolé mais que je n’avais rien su faire. »

Hirvonen continue : « Pour tout le monde, il parait évident que j’ai favorisé Jari-Matti mais j’ai juste voulu remonter à bord de ma voiture et repartir aussi vite que possible. Je ne savais pas combien de temps prendrait mon changement de roue. Quand je suis reparti, je n’ai vu personne arriver donc je me suis élancé sans arrière-pensée. »

Loeb, qui, dans un premier temps, estimait qu’Hirvonen avait « ruiné » sa course, a ensuite tempéré ses propos. « J’étais en colère contre Mikko mais ce n’est pas de sa faute. Il pouvait imaginer que j’étais là mais il ne pouvait pas en être sûr. Il ne pouvait pas s’arrêter pour rien. »

La responsabilité est rejetée sur Ford, Loeb ayant demandé à son équipe, par radio, de prévenir l’Ovale Bleue. « C’est Ford qui n’a pas voulu que je passe. J’ai prévenu mon équipe en disant que je ne pouvais rien voir à cause de la poussière soulevée. Ils ont appelé Ford, qui a répondu que je devais rester sagement derrière lui. »

Ford confirme cette version : « Ils sont revenus nous voir deux ou trois fois. Nous leur avons expliqué que Mikko avait crevé mais qu’il roulait désormais à pleine vitesse. Nous nous étions entrainé au changement de roue car nous savions que les crevaisons étaient un problème. Au final, c’est une tempête dans un verre d’eau puisqu’il est allé s’excuser auprès de Mikko. Il sait qu’il a mal réagi. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos