Motorsport

Loeb espère que Sordo billera avec MINI

"Il aura la liberté de se battre pour lui maintenant"

Recherche

Par www.wrc.com

27 avril 2011 - 15:58
Loeb espère que Sordo billera avec (...)

Le champion du monde estime que l’expérience aidera son ancien coéquipier

Sebastien Loeb soutient Dani Sordo à réussir avec MINI et affirme que l’Espagnol a des chances de briller aujourd’hui, maintenant qu’il n’est plus dans son ombre.

Sordo était coéquipier de Loeb au sein du Citroen Total World Rally Team de 2007 à la fin de saison 2010. Ils étaient coéquipiers chez Kronos Racing en 2006 quand Citroen prennait une année de pause pour développer sa C4 WRC.

Bien que Loeb et Sordo jouaient d’un statut commun chez Citroën, Loeb a toujours dépassé son jeune collègue lors de leur présence mutuelle chez le constructeur français, Sordo n’a jamais semblé avoir une réelle possibilité d’être en mesure de remporter le combat face au septuple champion du monde.

Sordo et son collègue du MINI WRC Team Kris Meeke offriront à l’équipe de John Cooper Works ses débuts en championnat du monde lors du Rally d’Italia Sardegna le mois prochain. Bien qu’aucun pilote n’ait été choisi en pilote n°1, l’expérience plus large de Sordo en WRC est susceptible d’être pris en compte si un ordre hiérarchique est nécessaire au sein de l’équipe Prodrive.

« Il aura la liberté de se battre pour lui maintenant et peut être qu’il sera plus fort car la situation sera différente pour lui » dit Loeb, l’actuel leader du WRC. « Je pense que c’est une bonne chose pour lui d’avoir cette position dans l’équipe, car il a maintenant beaucoup d’expérience. Il a travaillé pour un constructeur pendant longtemps et c’est certain qu’il peut faire de bonnes choses. »

Durant leur période ensemble chez Citroën, pendant laquelle Loeb et Sordo étaient proches, Loeb disait : « J’ai toujours été mis face à lui, immédiatement dès le début de saison et il a facilement accepté d’être le pilote numéro 2, de marquer des points et de faire ce que le boss lui disait de faire. Il acceptait que j’étais plus rapide que lui et n’a jamais essayé [de me battre]. Il faisait de son mieux mais j’étais toujours devant. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less