Motorsport

Loeb, Elena et Citroën : Champions du Monde !

Rallye de France - Jour 3

Recherche

Par Franck D.

3 octobre 2010 - 17:18
Loeb, Elena et Citroën : Champions (...)

Le scénario était idéal, encore fallait-il le réaliser. En immobilisant leur Citroën C4 WRC devant l’hôtel de ville d’Haguenau, Sébastien Loeb et Daniel Elena ont remporté leur soixantième victoire en WRC, qui leur assure un septième titre consécutif de Champions du Monde FIA des Rallyes. Au-delà d’une performance unique dans l’histoire du sport automobile, Sébastien Loeb a fait chavirer de bonheur une foule de plus de 300 000 spectateurs, totalement acquise à la cause de l’enfant du pays. Deuxièmes, Dani Sordo et Diego Vallejo permettent au Citroën Total World Rally Team de remporter son sixième titre de Champion du Monde ‘Constructeurs’.

Après deux longues étapes, la troisième journée du Rallye de France emmenait les concurrents au nord de Strasbourg. Disputé sans assistance, le parcours comprenait deux passages dans la spéciale du camp militaire de Bitche et deux passages dans la spéciale d’Haguenau, la ville qui a vu grandir Sébastien Loeb. Dès le secteur de liaison l’emmenant de Strasbourg à Haguenau pour y disputer la première spéciale urbaine, le futur septuple Champion du Monde des Rallyes était marqué par l’engouement populaire, toujours plus fort : « Il y avait du monde partout, sur le routier et évidemment dans la spéciale. C’est assez émouvant. »

Pour Dani Sordo, le début de la journée était tout aussi émouvant, mais pas pour les mêmes raisons : « Cette petite spéciale n’est pas facile, d’autant que je n’ai pas pris de bonnes notes. Nous avons également rencontré un petit pépin, avec un collier d’eau qui s’est débranché. Nous avons pu réparer. »

Dans la spéciale du Camp de Bitche, Dani Sordo se rassurait en signant le meilleur temps devant Sébastien Loeb : « Nous n’avions pas de temps intermédiaires et c’était donc difficile de savoir si l’on roulait sur un bon rythme ou non. Je suis donc presque surpris de signer le meilleur temps ! » Seb, quant à lui, reconnaissait avoir géré son avant : « Sans les ‘splits’, nous avons roulé dans l’inconnu mais je n’ai pas pris le moindre risque dans les parties ultras rapides. »

Après un interminable regroupement à Bitche, les organisateurs annulaient le second passage dans la spéciale du camp militaire. Le rallye s’achevait bien dans les rues d’Haguenau. Enfin, après avoir coupé la ligne d’arrivée, Sébastien Loeb pouvait évacuer la tension et laisser éclater sa joie en grimpant sur le toit de sa C4 WRC : « Mon premier titre mondial restera sans doute le plus beau à mes yeux, mais celui-ci gardera une place particulière dans mon coeur. Nous l’avons conquis à l’issue d’une course terriblement difficile. C’est tout simplement énorme de franchir la ligne d’arrivée dans ma ville natale.
C’était vraiment hallucinant de voir autant de monde, je crois que nous n’avions jamais vu autant de spectateurs sur un rallye ! »

« Ca fait du bien d’en voir le bout », soufflait à son tour Daniel Elena. « Ce parcours était un vrai challenge, mais nous avons déjoué les pièges pour remporter les titres mondiaux, pour nous et pour Citroën. »

Deuxième, Dani Sordo affichait lui aussi un large sourire : « Il faut tout d’abord féliciter Seb et Daniel, qui ont été une nouvelle fois intouchables ce week-end. Nous avons bien roulé ce week-end et nous sommes fiers d’avoir contribué à ce sixième titre mondial pour Citroën. J’espère moi aussi être prophète en mon pays dans quelques semaines ! »

Olivier Quesnel, Directeur de Citroën Racing, pouvait se montrer fier du travail de son équipe et de ses équipages : « Ce qu’a réalisé Sébastien Loeb ce week-end est exceptionnel. Personne ne peut imaginer la pression qu’il avait sur les épaules. Il a su la mettre de côté quand il fallait se concentrer pour aller chercher les meilleurs temps. Il n’avait pas forcément besoin de remporter ce rallye pour être titré, mais son tempérament de gagneur est tel qu’il ne pouvait pas assurer. Il a une nouvelle fois prouvé qu’il est le meilleur pilote actuel. »

« C’est un nouveau jour historique pour Citroën », ajoutait Frédéric Banzet, Directeur de la Marque. « Un doublé et les titres mondiaux chez nous, en France, c’est tout simplement formidable. Ce résultat est celui de la meilleure équipe de rallye du Monde. Je tiens à associer à ces succès les hommes et les femmes qui travaillent dans l’ombre à l’usine Citroën Racing de Versailles, ainsi que tous les collaborateurs de Citroën qui ont contribué à ces nouveaux titres mondiaux. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less