Motorsport

Lime Rock : la HPD Muscle Milk remporte une course à suspense

Graf n’a passé Guy Smith qu’à une petite demi-heure de la fin

Recherche

Par

8 juillet 2012 - 17:45
Lime Rock : la HPD Muscle Milk (...)

Battue de justesse par la Lola-Mazda n°16 du Dyson Racing, la HPD ARX-03a Muscle Milk Pickett Racing a rétabli la situation en course hier à Lime Rock, mais ce ne fut pas sans quelques difficultés.

Klaus Graf n’a en effet passé Guy Smith qu’à une petite demi-heure du drapeau à damiers. En début de course la HPD LMP1 avait connu des problèmes de sélection de rapports de boîte. Lucas Luhr qui avait pris le départ avec la HPD n°6 ne pouvait plus passer le rapport supérieur. Après investigation de la boîte, le problème fut réglé avec une réinitialisation du boîtier électronique. Le temps perdu avait cependant été très important, Luhr ayant perdu quatre tours dans l’opération.

Au moment de l’arrêt de la HPD, Chris Dyson était en tête de la course avec la Lola-Mazda n°16.Le britannique avait conservé le bénéfice de la pole position décrochée par Guy Smith, mais Luhr avait doublé la Lola dès le troisième tour. Dyson reprenait son bien peu après, mais la HPD repassait, les deux LMP1 asurant le spectacle ! Après le septième tour néanmoins, Luhr restait au commandement, améliorant le record du tour à chaque passage. Il ravitaillait après 45 minutes de course, pour passer aussi le témoin à Klaus Graf, avec les problèmes évoqués plus haut qui prolongèrent cet arrêt. Au bout d’une heure de course donc, la Lola Dyson était confortablement installée en tête. Six minutes après son pitstop, retour à la case stand pour Graf, pénalisé pour vitesse excessive dans les stands, ce qui bien sûr n’arrangeait pas les affaires de la HPD n°6, qui était reparti en 21ème position.

Chris Dyson ravitaillait au bout de 58 minutes, relayé par Guy Smith. Christophe Bouchut profitait de l’arrêt de la Lola pour prendre la première place de la course avec la HPD ARX-03b Level 5 n°055 ! Dix minutes plus tard, il passait le relais à Guy Smith, mais le britannique était victime d’une crevaison dix minutes plus tard qui le contraignit à regagner son stand au ralenti. Après son arrêt, Smith repartait en quatrième position. Sur un circuit aussi court, les tours perdus s’accumulaient rapidement, trois tours au stand pour la Lola... et peu après la voiture sœur, la n°20, était heurtée à l’arrière, sans que cela n’affecte ses performances, mais les feux stop arrière fonctionnant de manière plus qu’erratique entraînèrent deux arrêts imprévus qui firent plonger la Lola dans la classement.

Après une heure et demie de course, une LMP2 était toujours en première position, la HPD n°055 de Scott Tucker devançant la Lola-Mazda de Smith de quatre secondes. La Lola prenait logiquement le meilleur rapidement.

Une neutralisation après une heure et quarante minutes de course resserrait les écarts et remettait la HPD Muscle Milk en jeu pour la victoire. Graf se mettait à enchaîner les tours rapides. Un nouveau yellow rapprochait la HPD de Graf très près de la Lola de Smith. Au restart, l’allemand était très incisif et dépassait Smith au 140ème tour et creusait aussitôt l’écart, n’étant plus inquiété jusqu’au drapeau à damiers.

Petit évènement en GT, puisque la Porsche n°45 du Flying Lizard Motorsports n°45 a remporté sa première victoire de la saison, après une belle bagarre de Jörg Bergmeister et Patrick Long face aux Corvette et à la Ferrari 458 Extreme Speed Motorsports, Bergmeister fêtant ainsi dignement sa 100ème course ALMS ! Il devançait à l’arrivée la Corvette n°3 de Jan Magnussen -le danois disputant lui aussi sa 100ème course ALMS !- et Antonio Garca, la Corvette n°4 de Oliver Gavin et Tommy Milner prenant la troisième place, la Ferrari ESM n°02 de Scott Sharp /johannes van Overbeek la quatrième - ces quatre voitures étant dans le même tour, et la BMW n°56 de Joey Hand/Dirk Müller la cinquième, à un tour de Bergmeister/Long.

La lutte a été aussi très belle en LMP2 entre la HPD ARX-0b Level 5 de Tucker/Bouchut victorieuseet la Morgan Nissan n°37 de Martin Plowan/David Heinemeier Hansson/Antonio Pizzonia, qui prennent les troisième et quatrième place du classement général, les deux protos terminant dans le même tour que les deux LMP1 de tête !! La Lola-Judd du Dempsey Racing prend la troisième place de la catégorie,à une honorable septième place au général.

En LMPC, le CORE Autosport a réalisé le doublé, Jonathan Bennett/Colin Braun devant Alex Popow/Tom Kimber-Smith dans le même tour., les deux FLM09 terminant de surcroît cinquième et sixième au général. La LMPC du Dempsey Racing (Duncan Ende/Henri Richard) complète le podium, dans le même tour que la LMP2 du team.

En GTC enfin, la Porsche Cup Alex Job de Cooper McNeil/Leh Keen s’est imposée, avec une belle charge de Leh Keen en fin de course.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less