Motorsport

Level 5 Motorsports engrange de gros points au championnat

"C’était une course incroyable"

Recherche

Par

17 septembre 2012 - 10:40
Level 5 Motorsports engrange de (...)

Le Level 5 Motorsports s’est adjugé une cinquième victoire en American Le Mans Series à l’issue d’une course de quatre heures disputée sur le Virginia International Raceway. Ce nouveau succès de Christophe Bouchut et Scott Tucker permet au tandem d’accentuer son avance au championnat sur l’équipage du Conquest Endurance à une manche de la fin. Troisième en P2, la seconde HPD ARX-03b du team texan partagée par Tucker/Diaz/Gonzalez a été disqualifiée à l’issue de la course par les contrôleurs, la #95 échouant au test du calage. L’équipe ne connaît pas la raison de ce problème, mais il pourrait s’agir d’une fissure au niveau du collecteur moteur.

Sur la #055, c’est Scott Tucker qui s’est élancé en fond de grille alors que Christophe Bouchut avait qualifié l’auto sur la première ligne, le team ayant procédé à un changement de pneus à l’issue de la qualification, d’où la rétrogradation. Tout a bien failli s’arrêter au premier virage pour le leader du championnat avec un contact inévitable suite à un accrochage multiple. Il n’aura fallu que trois tours pour que la HPD ARX-03b ne remonte dans la hiérarchie pour pointer à la 13ème place, avant de rentrer dans le Top Ten trois boucles plus tard. Le match avec la Morgan 2012 LMP2/Conquest Endurance pouvait alors débuter avec un Christophe Bouchut qui partait en piste après 1h20 de course. Sur un tracé où il est compliqué de trouver l’ouverture, l’Isérois n’a pu éviter deux contacts, l’un avec une GTC et l’autre avec une PC, d’où deux pénalités. Il en a d’ailleurs été de même pour la concurrence, ce que rappelle Christophe Bouchut : « C’était une course incroyable. Après ma première pénalité, je me suis dit « c’est terminé pour nous », puis après la deuxième, j’étais découragé en pensant que ce n’était pas notre journée. Lorsque j’ai entendu que le Conquest Endurance subissait la même sanction, je me suis remis à y croire et j’ai commencé de nouveau à voler sur la piste. Pour être honnête, ce n’était pas facile du tout de dépasser les GT et les autos les plus lentes sans prendre de risques. Je suis désolé pour les voitures que j’ai pu toucher. C’était tout à fait involontaire. »

Le titre se jouera donc le mois prochain au Petit Le Mans entre Bouchut/Tucker et Heinemeier-Hansson. Avant le rendez-vous georgien, les pensionnaires du Level 5 Motorsports mènent de 16 longueurs sur ceux du Conquest Endurance. Depuis le début de saison, les quatre pilotes nous ont offert de magnifiques empoignades, comme quoi la qualité peut quelque fois remplacer la quantité.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less