Motorsport

Les trois premiers du WTCC récompensés au gala de la FIA

Citroën a également reçu un trophée

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 décembre 2016 - 16:25
Les trois premiers du WTCC récompensés

Le gala de la FIA s’est tenu hier soir à Vienne, en Autriche, et les trois meilleurs pilotes du WTCC y ont été honorés et ont reçu leur trophée, tout comme Citroën pour avoir gagné le championnat constructeurs.

Jose Maria Lopez a reçu son troisième trophée de champion consécutif après ses huit victoires en 2016. Yvan Muller a reçu la coupe du vice-champion tandis que Tiago Monteiro, qui a devancé Norbert Michelisz d’un point au championnat, s’est vu remettre la récompense allouée au pilote terminant troisième du championnat, son meilleur résultat dans la discipline.

Les pilotes ont passé la soirée en compagnie des meilleurs représentants d’autres disciplines comme les pilotes de F1 Nico Rosberg, Lewis Hamilton et Daniel Ricciardo, le champion du monde des rallyes Sébastien Ogier, ou encore Sébastien Buemi et Mattias Ekström, respectivement champions du monde Formule E et de World RallyCross.

La soirée était chargée en émotion puisque Yvan Muller y a récupéré le dernier trophée de sa carrière, à laquelle il a mis un terme, ce qui était également le cas de Nico Rosberg. Yves Matton a quant à lui récupéré la distinction revenant à Citroën, puisque la marque a remporté son troisième titre mondial consécutif.

"Les meilleures années de ma carrière ont été passées en WTCC" reconnaît Jose Maria Lopez. "Cela m’a donné l’opportunité de revenir en Europe et de lutter contre les meilleurs pilotes du monde. J’ai apprécié plus que tout le fait que l’on forme une famille. On parle avec les autres pilotes, on peut être soi-même et parfois, c’est difficile de trouver cela dans les autres séries. Ce furent trois années fantastiques pour moi et je suis un peu triste de quitter cet environnement qui m’a tant apporté. Ce n’est qu’un au revoir, pas un adieu, je suis encore jeune et s’il y a des portes qui s’ouvrent, je reviendrai certainement".

Yvan Muller a pu revenir sur l’ensemble de sa carrière : "J’ai passé 11 ans de ma vie en WTCC et j’y ai vécu de bons moments, mais chaque saison était difficile et la lutte était intense pour le titre, d’abord avec Andy Priaulx, puis Gabriele Tarquini, ensuite face à Rob Huff et enfin face à Pechito. Il est maintenant temps pour moi d’arrêter, c’est très émouvant mais toutes les bonnes choses ont une fin et je suis heureux que ça se passe maintenant avec ces gars que je respecte énormément. Nous avons lutté, parfois été en désaccord, mais nous sommes tous amis et nous nous respectons. J’ai adoré ma collaboration avec certains pilotes, certains ingénieurs, certains mécaniciens. La collaboration avec certaines personnes restera dans mon esprit pour toujours".

Tiago Monteiro a fini premier derrière les pilotes Citroën et récupère donc le trophée du troisième du championnat. Le Portugais fera officie de favori l’an prochain puisque Lopez et Muller, tout comme Citroën, seront partis, et qu’il sera encore le fer de lance de Honda.

"Mon but au début de la saison était de terminer dans les trois premiers du championnat. J’ai fait le maximum pour récupérer la deuxième place, mais cette troisième est mon meilleur résultat depuis que j’ai commencé le WTCC en 2007. La voiture développée avec Honda a fait énormément de progrès et j’en suis plus fort et plus confiant".

Yves Matton a tenu quant à lui à féliciter l’ensemble de son équipe pour les trois années de domination de Citroën sur le WTCC : "Cette saison était la dernière pour Citroën en tant qu’équipe d’usine en WTCC. J’aimerais remercier chaque membre de l’équipe pour leur implication, leur soif de progression et leur volonté de représenter Citroën dans ce qu’était une nouvelle discipline pour l’équipe".

"Je citerai deux chiffres qui démontrent le savoir-faire de Citroën : Nous avons signé 89% de pole positions et remporté 72% de victoires en trois saisons. Nous devons évidemment remercier Jose Maria Lopez et Yvan Muller, j’ai eu énormément de chance de pouvoir travailler avec ces deux champions qui sont également de grands hommes. Je dois aussi remercier Sébastien Loeb et Ma Qing Hua qui ont également beaucoup contribué à ce succès, et je m’en souviendrai comme d’une aventure incroyable pour toutes les personnes impliquées".

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less