Motorsport

Les pilotes s’inquiètent des conditions en Suède

La terre apparait...

Recherche

Par www.wrc.com

5 février 2014 - 14:11
Les pilotes s’inquiètent des conditions

Ce matin, une météo douce a provoqué l’inquiétude dans le parc assistance du Rallye de Suède, à l’idée que le grip pourrait être de plus en plus difficile à trouver au fil des trois jours d’action.

Malgré de fortes chutes de neige la semaine dernière dans la région du Värmland, les températures enregistrées dans la journée sont généralement au-dessus de 0°C. La majeure partie de la neige a fondu, il y a peu de glace et les voitures ont rapidement fait apparaitre la terre ce matin lors du shakedown disputé à Råda.

Les conditions étaient similaires pendant les reconnaissances et les pilotes craignaient que la terre n’arrache les clous de leurs pneus, ce qui ne leur laisserait que peu de grip pour ce qui reste une météo hivernale.

« Il y a un peu de neige, mais la température est au-dessus de 0°C, ce qui fait que la neige et la glace qui la recouvre fondent, » explique le pilote Volkswagen Jari-Matti Latvala. «  C’est une fine couche, les pneus neige cassent donc facilement la glace. »

« La terre apparait et offre une très bonne adhérence, mais dans le même temps cela détruit rapidement les pneus et arrachent les clous. Je pense que le second passage sur les spéciales se déroulera complètement sur terre, il nous faut donc trouver une façon d’être rapides tout en épargnant les pneus, » ajoute-t-il.

Latvala estime que l’inconstance du grip pourrait s’avérer gênante. « Si jamais vous perdez les clous et passez sur de la glace, les freinages et les virages vont être difficiles à aborder. La voiture va se montrer nerveuse lors des changements de grip, il faut donc se concentrer sur la route pour être prêt à tout, » explique-t-il.

Le pilote M-Sport Elvyn Evans fait ses débuts sur un rallye 100% neige et il reconnait que la météo lui rendra la tâche encore plus difficile.

« Lors de nos essais, on a vu que, même dans de bonnes conditions, le grip changeait d’un jour à l’autre. Je pense qu’il pourrait y avoir de grosses variations, même au cours d’une spéciale. Je ne sais pas ce qui nous attend, mais les conditions seront les mêmes pour tout le monde, il faut donc s’y adapter, » déclare-t-il.

Les prévisions annoncent une météo douce pour tout le rallye, ce qui fera de la gestion des pneus le facteur décisif.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less