Motorsport

Les départs de F2 seront donnés derrière la voiture de sécurité

En Autriche et en Grande-Bretagne

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 juin 2018 - 09:10
Les départs de F2 seront donnés (...)

La fiabilité des monoplaces de Formule 2 a été mise en cause de nombreuses fois cette saison, notamment lors des départs, puisque de nombreux pilotes ont été sujets à du calage. Consciente du problème, et pour y remédier en urgence avant de prendre d’autres décisions d’ordre mécanique, la FIA a décidé que les départs se feraient sous régime de voiture de sécurité en Autriche et à Silverstone.

Ce sont donc quatre course, dès aujourd’hui, qui vont être lancées derrière la safety car. Cette dernière mènera le tour de formation, parcourra le premier tour avant de s’éclipser et de laisser le poleman mener la meute.

La procédure complète informera les équipes du départ lancé durant les deux tours, tandis que les panneaux lumineux autour du circuit annonceront RS, "Rolling start", qui veut donc dire départ lancé. Lorsque ces panneaux s’afficheront, les lumières de la voiture de sécurité s’éteindront.

"Ce n’est pas une situation idéale, mais la sécurité des pilotes est une priorité" explique Bruno Michel, PDG de la Formule 2. "Puisque nous n’avons pas le temps de tester et de valider une correction permanente aux problèmes du départ, la FIA a décidé ce qu’il y a de plus sécurisant."

"Cela nous donnera assez de temps pour travailler sur une solution au problème et de revenir à une situation normale et sure pour Budapest et le reste de la saison", poursuit-il.

La nouvelle monoplace de F2 est sous le feu des critiques car les problèmes de départ ne sont pas les seuls expérimentés par celle-ci, dont le moteur Mecachrome est souvent sujet à des casses. La semaine dernière, Arjun Maini avait craqué à la radio en expliquant qu’il ne voulait plus piloter dans ce championnat qui, selon lui, brisait des carrières sur lesquelles des pilotes misaient tout.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less