Motorsport

Les brèves à l’issue du meeting d’Imola...

Tout ce qu’il faut savoir...

Recherche

Par

20 mai 2013 - 16:17
Les brèves à l'issue du meeting d'Imola...

Les deux Alpine A450 présentes à Imola...

Si une seule Alpine A450 était en piste à l’occasion des 3 Heures de Imola, le deuxième châssis était présent à l’arrière du box Signatech-Alpine. Il est prévu de faire rouler les deux autos lors de la Journée Test sachant que seulement l’une des deux prendra le départ des 24 Heures du Mans. La seconde auto est pour le moment l’unique suppléante du côté des prototypes où Paul-Loup Chatin est le pilote nommé.

L’équipage JMW Motorsport dévoilé sous peu...

Deux courses European Le Mans Series pour la Ferrari F458 Italia du JMW Motorsport et deux places au pied du podium en GTE. L’auto roule en configuration GTE 2012 dans le championnat européen sachant que la Ferrari jaune qui roulera au Mans sera quant à elle engagée en GTE-Pro. L’équipage sera dévoilé dans les prochains jours et Joël Camathias ne sera pas de l’aventure dans la Sarthe. Son programme se limite à l’ELMS et l’International GT Open. En revanche, il ne serait pas surprenant de retrouver Andrea Bertolini dans la Sarthe.

Un circuit qui a fait l’unanimité...

Si du côté du promoteur on semble satisfait de ce meeting transalpin, il en est de même du côté des pilotes. Nous n’en avons pas trouvé un seul qui n’a pas apprécié de venir rouler à Imola. Il convient de noter que les médias ont été traités aux petits soins avec de quoi se restaurer amplement le midi et le soir.

François Perrodo et Sébastien Crubilé dans l’attente...

Vainqueur de leur catégorie aux 24 Heures de Dubai en janvier dernier, les deux compères font mouche cette saison en VdeV Endurance Series en compagnie de Manu Collard sur une Porsche 911 GT3-R. Ce même trio est inscrit aux 24 Heures du Mans sur la Porsche 911 GT3-RSR/ProSpeed Competition. La paire Perrodo/Crubilé a pris part aux 3 Heures d’Imola sans Manu Collard, retenu aux 24 Heures du Nürburgring. Chez ProSpeed, on est prêt à accepter le ticket d’entrée pour les 24 Heures du Mans. Les deux pilotes nous ont confié samedi soir à l’issue de la course qu’il ne restait plus qu’à attendre la validation de l’ACO Pour entrer en scène. Manu Collard prendrait alors part à ses 19èmes 24 Heures du Mans de suite, le Francilien n’ayant manqué aucune édition depuis 1995. Pour ses deux compagnons d’écurie, il faudra se qualifier le 9 juin sachant que la Porsche du team de Rudi Penders n’est pas inscrite. Il resterait alors deux solutions : soit effectuer les dix tours sur une auto d’un autre team, soit prendre la place d’une éventuelle absence. Sans souhaiter de mal à qui que ce soit, on aimerait bien voir cette Porsche et son équipage au départ de la classique mancelle, Manu Collard pouvant faire profiter de son expérience à ses deux coéquipiers.

Signatech-Alpine en essais le 23 mai...

L’équipe de Philippe Sinault sera en piste ce jeudi 23 mai sur sa base de Magny-Cours pour une dernière répétition avant les 24 Heures du Mans. Les trois pilotes seront à pied d’œuvre pour un roulage de jour comme de nuit. A cette occasion Tristan Gommendy rejoindra ses deux coéquipiers Pierre Ragues et Nelson Panciatici : « Cette séance au circuit de Magny-Cours est très importante pour moi. Nous roulerons de jour et de nuit pour nous entrainer. Nelson, Pierre et moi travaillerons également nos relais et partagerons nos ressentis de l’Alpine A450 ».

Des équipes en essais à Spa...

Il est prévu qu’au moins deux équipes devant prendre part aux 24 Heures du Mans roulent ce mardi sur le circuit de Spa-Francorchamps. Le Boutsen Ginion Racing fera rouler ses deux nouvelles recrues, à savoir Matt Downs et Rodin Younessi. Les Luxembourgeois du DKR Engineering feront également le déplacement avec leur Lola B11/40. On devrait avoir la confirmation des deux équipages dans la foulée.

Tristan Gommendy à Imola...

Le troisième pilote Signatech-Alpine ronge son frein en attendant de prendre part aux 24 Heures du Mans aux côtés de Pierre Ragues et Nelson Panciatici. Tristan était bien présent le week-end dernier dans le stand Signatech-Alpine afin de suivre de près la marche en avant de la « bleue » : « Ce fut un week-end très positif qui m’a permis de suivre l’évolution de notre stratégie et les décisions techniques avec les ingénieurs. De nombreux partenaires tels que Here et Identicar, étaient présents. Ca m’a plu de passer du temps avec eux et leur faire vivre la course de l’intérieur. Maintenant, j’attends avec impatience de reprendre le travail avec l’équipe jeudi prochain lors de nos essais privés ! Plus que quelques semaines avant les 24 Heures du Mans. »

Un point au championnat...

Après deux meetings, Pierre Thiriet (Thiriet by TDS Racing) pointe seul aux commandes du championnat avec un total de 40 points, soit dix points de plus que Michel Frey et Patric Niederhauser (Race Performance), ainsi que Pierre Ragues et Nelson Panciatici (Signatech-Alpine). Vainqueurs à Imola, Chatin/Hirsch mènent la danse en LMPC avec 45 points contre 43 à Ayari/Pons. Mowlem/Griffin (RAM Racing) devancent Ried/Roda (Proton Competition) de 10 longueurs en GTE, alors que Smith/Millroy (Ecurie Ecosse) sont en tête de la catégorie GTC.

Laurent Mercier

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less