Motorsport

Les Peugeot bien armées pour reconquérir la victoire

Lors du Rallye de Sardaigne IRC

Recherche

Par Franck D.

1er juin 2010 - 10:05
Les Peugeot bien armées pour reconquérir

Pour sa cinquième manche 2010, l’Intercontinental Rally Challenge retrouve la terre à l’occasion du Rally d’Italia Sardegna. Après avoir pendant plusieurs années fait partie du WRC, l’épreuve insulaire est pour la première fois inscrite au calendrier IRC. Pour l’occasion, les organisateurs ont prévu une cérémonie de départ à Cagliari, capitale de la région autonome de Sardaigne. Ce choix leur a permis de dessiner, pour le samedi 5 juin, une première étape originale, les 300km séparant Cagliari d’Olbia, centre du rallye, étant agrémenté de six spéciales tracées dans les diverses régions de l’île. Dimanche 6 juin, les équipages retrouveront des difficultés plus traditionnelles, aux abords de la très belle Costa Smeralda.

Gros travail de préparation de l’équipe Peugeot Sport qui s’attend à un rallye très cassant : « Nous avons mené à bien une séances d’essais très spécifique », précise Bertrand Vallat, l’ingénieur responsable du développement de la 207 Super 2000. « Jusqu’à présent, notre voiture n’avait que rarement été confrontée aux terrains les plus cassants. Cette fois, nos équipages auront à affronter, au premier passage des routes très sales, couvertes d’une épaisse couche de poussière, et, au second passage, un sol très dur, avec des rails parfois profonds laissant à découvert d’innombrables pierres enchâssées. C’est pourquoi nous avons accordé une importance particulière à la motricité et à ce que nous appelons, dans notre jargon, le « vertical », à savoir la capacité d’absorption des chocs par la suspension. »

Pilote d’essais Peugeot Sport, Kris Meeke a, bien entendu, participé à cette séance d’essais. « Je suis très confiant », assure le Britannique. « De longs « runs » d’endurance sur des chemins très cassants nous ont convaincus de la fiabilité de notre 207 Super 2000. J’ai bien l’intention de me mêler à la lutte pour la victoire. » Le pilote Peugeot UK a déjà pris part à deux reprises au Rally d’Italia Sardegna. « C’était il y a longtemps. J’évoluais en « Junior ». Mais je reprendrai mes notes à zéro. »

Peugeot Italie avec deux pilotes chevronnés : Deux 207 Super 2000 sont alignées par Peugeot Italia pour Paolo Andreucci et... Sébastien Ogier, le récent vainqueur du rallye du Portugal. « Il y avait une pause dans mon programme WRC », déclare le grand espoir français du rallye. « C’est pourquoi j’ai accepté avec enthousiasme la proposition de Peugeot Italia d’être de la partie en Sardaigne. Je suis là pour aider Peugeot à remporter le titre « Constructeurs » en IRC. Au besoin, je me mettrai aussi au service des membres de la grande famille Peugeot visant le titre « Pilotes » IRC. Mais je gagnerai si je peux. » Quatre fois champion d’Italie, son compagnon d’écurie, Paolo Andreucci, n’a, à 45 ans, rien perdu de sa pointe de vitesse. « Je suis italien, mais je n’ai plus couru en Sardaigne depuis 2004. Je connais bien certaines spéciales, mais d’autres non. Celles dont j’ai l’expérience me plaisent beaucoup. Elle sont terriblement piégeuses et le pilotage doit y être très précis. J’adore cela ! Peugeot Italia espère que je terminerai sur le podium, mais peut-être aurai-je besoin quelques ennuis frappant mes rivaux pour y arriver... »

D’autres pilotes Peugeot en IRC ont des ambitions plus limitées. Il en va ainsi du jeune Thierry Neuville, aligné par Peugeot Belgique-Luxembourg. « De ma vie, je n’ai jamais disputé un rallye sur terre au volant d’une 4X4. Ce sera un vrai baptême du feu ! J’ai pour premier objectif de rejoindre l’arrivée. »

Pilote Peugeot Portugal, Bruno Magalhaes découvrira, lui aussi, cette manche italienne de l’IRC : « J’ai une bonne expérience du pilotage sur terre. Mon expérience au Rallye d’Argentine, en mars dernier, m’a permis d’affiner les réglages de ma 207 Super 2000. Par rapport à plusieurs de mes rivaux, j’ai le handicap de ne pas connaître le terrain sur lequel je vais m’exprimer, mais je donnerai le meilleur de moi-même pour réussir un résultat. »

Les Peugeot 207 seront particulièrement nombreuses en Sardaigne, avec, entre autres, la Turque Burçu Cetinkaya, qui entame le programme IRC construit pour elle par Peugeot Turquie et le Saoudien Yazeed Al Rahji.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less