Motorsport

Les Lotus Evora prêtes à prendre la piste

"Une bonne combinaison de pilotes professionnels et amateurs"

Recherche

Par

5 mai 2011 - 10:30
Les Lotus Evora prêtes à prendre la (...)

C’est au Mans lors de la Journée Test que le public a pu voir pour la première fois la Lotus Evora GT2. Deux semaines plus tard, c’est à Spa que l’on retrouve les GT britanniques engagées sous la bannière Lotus Jetalliance. A cette occasion, les deux Evora vont pouvoir se mesurer à une concurrence déjà bien rude, avec Porsche, Ferrari, Aston Martin, Corvette ou BMW. Propriétaire du Jetalliance Racing, Lukas Lichtner-Hoyer, est impatient de débuter le programme en compétition : « C’est le projet le plus professionnel que nous ayons eu jusqu’à présent. Lotus a fait un super travail. La Journée Test a été très positive pour nous où nous avons fait rouler les deux autos. A la fin de la journée, nous n’avions plus que neuf secondes de retard sur les GT2 de pointe. Ce n’est pas énorme pour un tracé de plus de 13 km, sachant que nous n’avons pas travaillé sur le set-up des voitures. La Lotus Evora a le potentiel pour gagner. Il faut prendre en compte que c’était pour nous les premiers kilomètres et qu’il y a encore trois mois, la Evora était encore sur une planche à dessin. »

Du côté des équipages, on retrouvera Johnny Mowlem, James Rossiter et Jonathan Hirschi sur l’auto de pointe alors que la seconde sera partagée par deux gentlemen, à savoir Martin Rich et Oskar Slingerland. Les pilotes devant se qualifier pour Le Mans ont réussi sans forcer. « Nous avons une bonne combinaison de pilotes professionnels et amateurs » poursuit le patron du Jetalliance Racing. Après deux années de crise financière obligeant Lukas Lichtner-Hoyer à passer plus de temps dans son entreprise, l’envie de revenir en sport automobile a été plus forte. On a tout de même vu ces deux dernières années l’équipe autrichienne en endurance, notamment aux 24 Heures de Dubai avec une Porsche 997 GT3 Cup.

A Spa, l’objectif est de voir où se situent les deux Lotus Evora par rapport à la concurrence : « Le projet est encore récent et nous devons encore travailler plus pour le développer. Le développement n’est pas terminé et les autos doivent montré de quoi elles sont capables sur des longues distances. Nous voulons gravir les étapes course après course. Spa nous permettra de voir où nous en sommes. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less