Motorsport

Les Citroën en formation serrée derrière Michelisz

À moins d’un dixième de la pole position

Recherche

Par Olivier Ferret

12 septembre 2015 - 15:10
Les Citroën en formation serrée (...)

Malgré le passage d’un typhon quelques heures auparavant, les pilotes Citroën découvraient le tracé de Twin Ring Motegi le vendredi midi, lors d’une première demi-heure d’entraînements. Samedi matin, les essais se poursuivaient avec des fortunes diverses pour les uns et les autres. Si Sébastien Loeb et Ma Qing Hua se positionnaient dans le peloton de tête, Yvan Muller et José María López connaissaient une progression plus laborieuse. Le Français était confronté à un sous-virage chronique, tandis que l’Argentin se disait en délicatesse avec ses freins.

En milieu d’après-midi, le soleil était au beau fixe lorsque les voitures s’élançaient en Q1. Pechito López se rassurait en signant le meilleur chrono, 66/1000e devant Ma Qing Hua. Sébastien Loeb et Mehdi Bennani pointaient déjà dans le top 5, tandis qu’Yvan Muller se contentait du huitième rang.

Les pilotes Citroën poursuivaient leur effort en Q2, avec un beau résultat d’ensemble malgré le meilleur temps de Norbert Michelisz sous le drapeau à damiers. Ma Qing Hua, Sébastien Loeb, José María López et Mehdi Bennani se qualifiaient tous pour la Q3. Septième derrière Gabriele Tarquini, Yvan Muller en restait là.

Deuxième à prendre la piste pour son tour lancé, José María López battait Mehdi Bennani pour 159/1000e. Puis Sébastien Loeb entrait dans cette bagarre à distance, et il s’intercalait entre les deux hommes ! Dernier pilote Citroën à s’élancer, Ma Qing Hua ne parvenait pas à faire aussi bien qu’en Q2 : le Chinois réalisait le moins bon temps. Venait enfin le tour de Norbert Michelisz, qui mettait d’accord ses adversaires en décrochant la pole position !

ILS ONT DIT

Xavier Mestelan, Directeur-adjoint de Citroën Racing : « Au retour d’une longue pause estivale, nous constatons que nos adversaires ont fortement progressé ! Bravo à Norbert Michelisz, qui a fait un très beau tour de Q3 et qui mérite cette pole position. De notre côté, nous savions que les 60 kg de lest affectés à nos voitures seraient particulièrement pénalisants sur ce circuit, constitué de virages moyens et de courtes lignes droites. Malgré cela, nous terminons à seulement 8/100e de la pole position. Tous les espoirs restent permis pour demain. Dans la course 1, Michelisz devra composer avec quatre Citroën placées derrière lui. Sur la deuxième ligne pour la course 2, Yvan Muller aura lui aussi une opportunité de briller. »

José María López : « Je veux d’abord féliciter Norbert Michelisz, qui décroche une très belle pole position. Je suis satisfait de cette deuxième place, car elle me permet d’augmenter de quelques points mon avance sur mes poursuivants – qui sont aussi mes équipiers – au championnat. Ce n’était pourtant pas gagné d’avance, j’ai dû composer avec des problèmes de freins tout au long de la matinée. L’équipe a beaucoup travaillé et nous avons réussi à résoudre ces soucis pour la qualification. Je pense que les courses seront intéressantes… »

Sébastien Loeb : « Je suis satisfait, car j’ai le sentiment d’avoir fait du bon travail depuis le début des essais libres. En Q3, nous recherchons la perfection et il me manquait visiblement quelques centièmes pour décrocher la pole ! Peut-être s’agit-il d’une bonne occasion de revenir sur Yvan au championnat, mais il faudra voir au cumul des deux courses car il est en bonne position sur la grille de la course 2. »

Ma Qing Hua : « La journée a été très bonne jusqu’à la Q3 ! Nous avons essayé beaucoup de réglages lors des essais libres et nous avons convergé vers un ensemble très efficace pour les qualifications. Dans mon dernier tour, je ne sais pas trop ce qui s’est passé mais j’ai été perturbé par des vibrations. À part ça, c’était vraiment bien. Nous avons fait du bon travail avec l’équipe et je pense que nous pourrons obtenir de bons résultats demain. »

Yvan Muller : « Je ne parviens pas à me débarrasser d’un sous-virage chronique depuis que nous avons posé les roues sur ce circuit. Nous avons essayé beaucoup de configurations, en parvenant à gommer partiellement ce souci… mais jamais totalement. Mon tour de Q2 était plutôt bon par rapport à ce que permettait la voiture, je ne pouvais pas aller plus vite ! »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less