Motorsport

Les Citroën domptent le Raidillon en présence de Carlos Tavares

"J’ai été ravi de constater ce que je savais déjà"

Recherche

Par Olivier Ferret

21 juin 2014 - 21:48
Les Citroën domptent le Raidillon en (...)

- L’équipe Citroën Total a réalisé un triplé en qualifications du FIA WTCC sur le circuit de Spa-Francorchamps.
- Placé en pole position, Yvan Muller partagera la première ligne de la course 1 avec Sébastien Loeb, tandis que José-María López s’élancera depuis la troisième place.
- La journée a été marquée par la présence de Carlos Tavares, Président du Directoire de PSA Peugeot Citroën.

Malgré quelques gouttes de pluie le vendredi, les trois séances d’essais libres se déroulaient sur une piste sèche. De retour à Spa-Francorchamps après y avoir brillé en monoplace il y a une dizaine d’années, José-María López se sentait immédiatement à l’aise. L’Argentin signait le meilleur chrono de toutes les séries et il abordait les qualifications en confiance.

En dépit d’excellentes performances jusque là – avec les 4e et 3e chronos le samedi – Ma Qing Hua ne parvenait pas à passer le cap de la Q1. Le Chinois prendra le départ des deux courses en quatorzième position. Yvan Muller, José-María López et Sébastien Loeb poursuivaient normalement leur chemin en Q2.

Au vu de la longueur du circuit, les dix minutes permettant de se qualifier en Q3 ne laissaient aucun droit à l’erreur. En 2’23’’204, José-María López confirmait sa suprématie avec un nouveau record du tour, une demi-seconde devant Yvan Muller et Sébastien Loeb.

Premier pilote Citroën à s’élancer, Sébastien Loeb assemblait ses progrès avec un chrono en 2’23’’643. Dans la foulée, Yvan Muller améliorait en 2’23’’497. Dernier pilote à s’élancer, José-María López comprenait dès le premier secteur qu’il ne pourrait pas rivaliser. Pechito se contentait du troisième chrono, à moins de 2/10e de la pole.

ILS ONT DIT

Carlos Tavares, Président du Directoire de PSA Peugeot Citroën : « J’ai été ravi de constater ce que je savais déjà. Je suis venu à Spa pour découvrir, avec mon propre regard, une équipe d’un talent, d’une expertise et d’un professionnalisme rares. Les hommes et les femmes de Citroën Racing travaillent ensemble, dans un esprit ouvert et avec une bonne communication. C’est notamment ce que j’ai ressenti en assistant aux réunions de debriefing. Au-delà des victoires, qui sont précieuses pour l’entreprise, cela nous donne un exemple unique de ce que doit être le groupe PSA Peugeot Citroën. »

Yvan Muller : « Pechito était clairement le plus rapide depuis le début du week-end et ce n’était vraiment pas évident de le battre ! Le Raidillon reste le virage le plus complexe, nous y avons d’ailleurs tous fait de petites erreurs. En revanche, j’ai fait un très bon deuxième secteur en Q3 et c’est là que j’ai été chercher la pole position. Avec ses enchaînements de virages rapides, Spa est un circuit qui met en exergue les qualités de la Citroën C-Elysée WTCC. »

Sébastien Loeb : « Nous avons du mal à passer parfaitement le Raidillon à cause de la direction assistée, qui se durcit brutalement dans la compression. Nous avons progressé depuis le début du week-end, mais ce n’est pas encore parfait. Partout ailleurs, la voiture est fantastique ! Ce circuit est incroyable, je l’adore… hormis le Raidillon (rires). »

José-María López : « Je pense être arrivé à mon meilleur niveau de performance un peu plus rapidement que mes équipiers. J’ai fait un très bon temps en Q2, mais je savais que je ne pourrais pas aller plus vite. En Q3, je perds près d’une demi-seconde dans le Raidillon, alors que c’est à cet endroit que je faisais la différence. Je suis malgré tout satisfait de ce résultat. »

Ma Qing Hua : « Lors des essais libres, j’ai trouvé que mes freins manquaient de mordant et l’équipe les a changés pour la qualification. Mais je n’ai pas retrouvé le bon feeling et j’ai bloqué plusieurs fois mes roues. Avec des pneus abimés, je n’ai pas pu rentrer en Q2. Je vais me battre pour dépasser et remonter en course ! »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less