Les Citroën DS3 visent un doublé à Faro

"une journée parfaite"

Recherche

Par

26 mars 2011 - 21:18
Les Citroën DS3 visent un doublé à (...)

La plus longue journée du Rallye du Portugal fût riche en rebondissements. En passant à travers la poussière et les nombreux pièges des spéciales de l’Algarve, les équipages du Citroën Total World Rally Team ont pris un avantage déterminant au classement général de cette troisième manche de la saison. Sébastien Ogier et Julien Ingrassia devancent Sébastien Loeb et Daniel Elena de 37’’6, tandis que la concurrence est repoussée à plus de quatre minutes avant la dernière étape !

Profitant d’une trajectoire déjà balayée par les deux premières voitures sur la route, Sébastien Loeb et Sébastien Ogier attaquaient la première boucle de trois spéciales avec le couteau entre les dents. Quatrième en quittant le parc d’assistance, Ogier gagnait une position par spéciale pour reprendre le commandement à l’issue de Loulé 1 (ES10).

Dans Vascao 1 (ES9), les plans du Citroën Total World Rally Team avaient été contrariés par une crevaison… sur la voiture de Mikko Hirvonen. Reparti devant Sébastien Loeb après s’être arrêté pour changer la roue, le Finlandais noyait le septuple Champion du Monde dans un nuage de poussière. Contraint de ralentir, Seb perdait une bonne trentaine de secondes sur son équipier. Loeb restait incisif dans l’après-midi pour tenter de réduire l’écart… Pendant que leurs rivales directes connaissaient divers problèmes, les Citroën DS3 WRC alignaient les meilleurs temps. Sébastien Loeb prenait la deuxième place à Jari-Matti Latvala et les deux équipages Citroën regagnaient le parc d’assistance avec plus de quatre minutes d’avance au terme de treize épreuves spéciales.

« Nous venons de vivre une journée parfaite, sans commettre d’erreur et avec une DS3 WRC qui a parfaitement fonctionné », déclarait Sébastien Ogier. « Nous avons désormais une avance confortable, mais le rallye n’est pas terminé. Il reste encore une bonne centaine de kilomètres à parcourir et nous avons vu que la course pouvait basculer en un rien de temps. Il faudra rester concentré jusqu’au bout et surtout éviter les crevaisons. Ce n’est jamais facile lorsqu’on n’attaque pas à fond. »

Finalement satisfait d’avoir pris la deuxième place, Sébastien Loeb tirait un bilan similaire à celui de son équipier : « J’estime avoir perdu la course lors de l’ES9. Il faut être réaliste : avec quarante secondes d’écart, la victoire n’est plus jouable à la régulière. Il va falloir gérer la fin de course pour concrétiser le résultat de ce soir en doublé pour Citroën. Il faudra également se concentrer sur la Power Stage, qui peut apporter quelques précieux points. »

Olivier Quesnel, Directeur de Citroën Racing, concluait : « Le déroulement de cette deuxième journée me permet de souligner l’excellent travail de toute l’équipe. Nos voitures et nos équipages ont été parfaitement fiables depuis le départ. C’est un ensemble qui nous permet d’aborder la dernière étape du rallye avec sérénité. Désormais, il faut s’assurer que ces efforts seront récompensés en marquant un maximum de points aux Championnats du Monde. »

La dernière journée sera composée de quatre épreuves spéciales pour un total de 104,86 kilomètres chronométrés. Sortie du parc fermé à 7h10… attention au passage à l’heure d’été !

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos