Motorsport

Les Citroën DS3 WRC dans un mouchoir

Après la première boucle de trois spéciales

Recherche

Par

27 mai 2011 - 18:38
Les Citroën DS3 WRC dans un mouchoir

Après les quatre premières épreuves spéciales du Rallye d’Argentine et 81,24 kilomètres chronométrés, Petter Solberg et Sébastien Ogier occupent les deuxième et troisième positions dans le sillage de Jari-Matti Latvala, leader.

Pénalisé d’une minute pour un pointage en avance, Sébastien Loeb est cinquième.

Lancé hier par une super-spéciale, le Rallye d’Argentine se poursuivait ce matin sur quelques-unes des plus belles routes d’Amérique du Sud. Les Citroën DS3 WRC évoluaient pour la première fois dans Mina Clavero / Giulio Cesare et El Condor, deux monuments du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA.

Très compétitifs sur la terre, les pilotes des DS3 perdaient quelques secondes dans la longue portion asphalte qui ponctuait El Condor sans, pour autant, être décrochés.

Après l’ES4, Petter Solberg occupait la deuxième place à 12,3 secondes de Jari-Matti Latvala. Sébastien Ogier était troisième à 16,2 secondes. Le septuple Champion du Monde Sébastien Loeb pointait à 1’18’’9 après avoir été pénalisé à l’entrée du parc d’assistance.

Sébastien Ogier : « La matinée s’est plutôt bien déroulée. Nous avons perdu un peu de temps en crevant à cinq kilomètres de l’arrivée d’El Condor. Cette crevaison est une conséquence de l’usure des pneumatiques dans la nouvelle portion sur asphalte. Cette partie n’est pas la plus intéressante du rallye. La route est large et très rapide. Cet après-midi, nous allons essayer de conserver le même rythme sans crever. »

Sébastien Loeb : « Nous avons bien roulé sans faire de grosses fautes. Latvala a dû adopter un rythme supérieur. Je n’ai pas la sensation que le balayage joue un rôle important. Comme les routes sont recouvertes de beaucoup de sable, nous affrontons des conditions sensiblement équivalentes. Sur la dernière partie asphalte, il fallait juste rester sur la route. »

Petter Solberg : « Je suis assez satisfait des réglages de la Citroën DS3 WRC. Nous avons bien travaillé durant les essais. J’ai essayé de préserver au maximum les pneumatiques. La deuxième boucle promet d’être très intéressante. Avec la chaleur, les pneumatiques vont être soumis à davantage de contraintes. A l’assistance, nous allons essayer d’améliorer le grip général de la voiture. »

Onzième sur la route ce matin, Peter van Merksteijn Junior partait sur un bon rythme pour s’installer dans le top 10. Dans El Condor (ES4), la Citroën DS3 WRC de Van Merksteijn Motorsport connaissait un problème de turbo. L’équipage décidait de s’arrêter avant de terminer la spéciale à allure réduite en cédant cinq minutes. La pièce défectueuse fut remplacée à l’assistance.

Les trois mêmes spéciales sont à parcourir une seconde fois cet après-midi. Retour au parc d’assistance de Villa Carlos Paz à 17h55.

keyboard_arrow_right

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less