Motorsport

Le point à la mi-journée : triplé VW, Latvala en tête

Mads Østberg et Ott Tänak, accidentés au même endroits

Recherche

Par www.wrc.com

9 mai 2014 - 18:47
Le point à la mi-journée : triplé VW, (...)

Après une première matinée mouvementée sur le Rallye d’Argentine, c’est Jari-Matti Latvala qui occupe la première place, meneur d’un triplé Volkswagen.

Grâce à sa victoire dans la très longue spéciale d’Ascochinga / Agua de Oro (51,88 km), le pilote finlandais a rejoint l’assistance de la mi-journée avec une avance de 3”3 sur son plus proche poursuivant.

Leader hier soir, Sébastien Ogier a remporté la première épreuve de la journée, Santa Catalina / La Pampa, avant de perdre du temps dans le balayage des routes plus sèches de l’ES3.

Même s’il a parcouru les 20 derniers kilomètres d’Ascochinga sans direction assistée, Andreas Mikkelsen occupe le troisième rang du classement, à 18”5 du leader. En quatrième position on retrouve Thierry Neuville, mécontent du niveau d’adhérence. Le Belge a par ailleurs trainé derrière sa Hyundai i20 une protection de transmission pendant la majeure partie de l’ES3.

Kris Meeke (Citroën DS3) et Martin Prokop (Ford Fiesta RS) complètent le top 6.

Suite aux fortes pluies qu’a connues la région en début d’année, les spéciales comportent de nombreuses pierres et compressions. Annoncée comme l’épreuve la plus cassante, Santa Catalina a fait trois victimes parmi les pilotes les plus en vue du plateau WRC.

La Fiesta RS de Mikko Hirvonen a été la première à devoir renoncer après, avoir un choc contre un mur. Quelques instants plus tard, Mads Østberg a endommagé une roue avant de sa Citroën DS3 en heurtant une pierre. Sur la Hyundai i20 de Dani Sordo, c’est une durite de turbo qui s’est détachée, coûtant au pilote espagnol un total de douze minutes.

Nasser Al-Attiyah (Fiesta RRC) occupe la tête du WRC2, avec 5 secondes d’avance sur Nicolas Fuchs. Le leader du championnat, Yuriy Protasov, est troisième.

Ott Tänak est violemment sorti de la route, au même endroit qu’Østberg. Jari Ketomaa a pour sa part perdu huit minutes : contraint de s’arrêter pour une crevaison, il a été victime des caprices de sa voiture au moment de repartir. Lorenzo Bertelli et Abdulaziz Al-Kuwari ont quant à eux dû renoncer.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less