Motorsport

Le Welter Racing Salini attend le 4 février

Pour un rendez-vous avec son histoire

Recherche

Par Franck D.

15 janvier 2010 - 18:51
Le Welter Racing Salini attend le 4 (...)

Le 4 février prochain, l’Automobile Club de l’Ouest lèvera le voile sur l’identité des 55 concurrents invités à prendre le départ des 24 Heures du Mans 2010. Rendez-vous est pris avec l’histoire…

Une histoire commencée en 1990, riche de dix-neuf engagements couronnés par une victoire, une pole-position et cinq podiums !

Fort de son partenariat avec le groupe Salini, le Welter Racing peut encore aborder l’avenir sereinement et sérieusement. « Avec l’aide de Tristan Gommendy, nous avons réalisé un immense travail de développement qui nous a permis de hisser notre auto au niveau des Lola, Zytek et Pescarolo ». Stéphane Salini (pilote) a des raisons de se féliciter du travail accompli car l’appui du groupe immobilier qu’il codirige avec son frère Philippe est un élément majeur du retour en forme de WR.

Se féliciter oui, se contenter non. Tous les efforts financiers et humains consentis par cette poignée d’hommes n’ont été admissibles que par la perspective qu’ils ouvraient : être aux 24 Heures du Mans. « Cette participation sera l’aboutissement de tous nos engagement depuis des années dans le sport automobile et plus particulièrement depuis deux ans en LMS ». Perplexe, Stéphane Salini ne peut pas envisager de rester sur le carreau une fois de plus. Intégrer la liste des invités, son équipe y prétend pour la troisième année consécutive : « l’an dernier, bien que suppléants, nous étions prêts à prendre le départ en cas de désistement d’un concurrent. Châssis, moteur, boîte de vitesse,… tout était neuf et chargé dans le camion. Cette fois, nous souhaitons être retenus dans la liste des invités pour préparer la course dès maintenant et pour pouvoir prolonger de deux ans, les partenariats qui nous lient à nos sponsors. Ces contrats arrivent à termes et nos annonceurs ne nous suivrons plus si nous ne sommes pas en mesure de leur offrir un juste retour sur des investissements que seules les 24 Heures du Mans peuvent justifier ».

Depuis les 1000 kilomètres de Silverstone – dernière manche des Le Mans Series 2009 – l’équipe n’a pas chômé et un nouveau cap devrait être franchi cette année. « Les suspensions et les amortisseurs ont encore évolué mais le gain le plus spectaculaire se situe sur le plan de l’aérodynamisme » confie Pascal Coquin. « On ne s’est pas satisfait de mettre la carrosserie en conformité avec le nouveau règlement, mais nous avons profité de l’intersaison pour faire du développement en soufflerie et revoir les écoulements d’air en profondeur ». Reconnaissable essentiellement au niveau du capot arrière, la nouvelle définition aérodynamique sera validée mi-février sur la piste de Portimão (Portugal), à l’occasion des essais organisés par le manufacturier pneumatique Dunlop. « Ces deux journées d’essais nous permettront de progresser sur ce circuit exigeant que nous retrouverons au mois de juillet dans le cadre des Le Mans Series ». Trois semaines plus tard, les essais officiels organisés au Castellet feront office de répétition générale avant l’entame d’un championnat dans lequel les hommes de Gérard Welter entendent bien briller.

Mais avant cela, il y aura l’annonce de l’ACO, une publication à laquelle toute l’équipe est suspendue tant son avenir en dépend.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less