Motorsport

Le WTCC entame une nouvelle saison en Argentine la semaine prochaine

Que la fête commence !

Recherche

Par Olivier Ferret

28 février 2015 - 09:35
Le WTCC entame une nouvelle saison (...)

Ils sont de retour ! Quatre mois après que le rideau soit tombé sur la 10e saison du WTCC, les meilleurs pilote de Touring Car au monde reprennent leur lutte en Argentine, première étape du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme 2015.

Du 6 au 8 mars, 17 pilotes partiront en campagne pour tenter de ravir à José María López la couronne de champion du monde. Y parviendront-ils ? Avec un record de 10 victoires décrochées lors de sa première saison dans le championnat, l’Argentin de Citroën, qui s’est par ailleurs imposé à Termas de Rio Hondo à trois reprises en quatre courses, sera plus que jamais l’homme à battre. « C’est reparti, mais tout peut changer », admet toutefois Pechito. « J’essayerai de travailler de la même manière et d’être aussi rapide que l’an passé. Si j’y parviens ce sera bien, mais ce sera difficile de conserver ce titre car la concurrence sera plus féroce. »

Le dernier pilote à avoir battu López sur ses terres fut son équipier Yvan Muller, qui s’y imposa il y a deux ans. L’Alsacien s’est attelé à une préparation physique intensive durant l’hiver et fera tout ce qui est en son pouvoir pour coiffer cette cinquième couronne qu’il céda à l’Argentin en 2014. « Nul n’est imbattable et je suis tout de même vice-champion », confie Muller. « Je vais me battre, comme toujours, mais ce n’est jamais simple d’être sacré champion du monde. »

Parmi les 78 victoires figurant dans l’impressionnant palmarès de Sébastien Loeb en WRC, 8 ont été acquises en terre argentine. Après une saison d’apprentissage de l’art de piloter la Citroën C-Elysée WTCC, Loeb est devenu un sérieux candidat. Et il s’affiche également parmi les dans du WTCC puisque sa propre écurie, le Sébastien Loeb Racing, alignera le maestro marocain Mehdi Bennani dans le Trophée Yokohama. Quant à Ma Qing Hua, qui ne participa qu’à quelques courses l’an passé, voit ses performances récompensées par un programme complet.

Au terme d’essais et de développements intensifs effectués durant l’hiver, les Honda Civic WTCC promettent plus que jamais de se joindre à la fête. Les anciens pilotes de F1 que sont Tiago Monteiro et Gabriele Tarquini devraient ainsi se rapprocher de la concurrence. Même s’ils sont toujours aussi proches, ils confient que leur amitié n’arrive qu’en deuxième place lorsque l’heure est à l’affrontement en piste. « J’ai été un peu trop agressif en le poussant à Moscou l’année dernière, mais ça arrive lorsque l’on est en bagarre devant », explique Monteiro qui ajoute : « Nous privilégions tous les deux les intérêts de l’équipe, mais chacun veut être le premier ! »

Rickard Rydell, ancien vainqueur en WTCC, a trouvé un moyen de resssortir des frontières suédoises grâce à son intégration dans l’effectif du team Nika International au volant d’une Honda Civic. Norbert Michelisz continue pour sa part l’aventure avec Zengő Motorsport avec de gros espoirs portés sur la Honda qui lui permit de devancer Monteiro et Tarquini au classement final du championnat 2014. Quant au géant Dušan Borković, il casera cette année ses 2,07 mètres dans l’habitacle de la voiture japonaise du Proteam Racing.

Si Citroën et Honda n’ont pas ménagé leurs efforts cet hiver, LADA Sport n’est pas en reste. L’équipe russe a en effet développé le nouveau modèle Vesta en une bête de course, toute de jaune vêtue, pour les bulldogs britanniques Rob Huff et James Thompson. Dans les statistiques, nul n’a disputé plus de courses de WTCC que Huff qui, à 35 ans, totalise 225 départs. Mikhail Kozlovskiy complète l’effectif, mais comme deux exemplaires, seulement, ont pu être construits avant l’Argentine, le Russe ne pourra pas se présenter sur la grille de la première étape.

Le jaune, également la couleur de Tom Coronel, de retour outre-Atlantique après l’avanture vécue en début d’année sur le Dakar. Le sympathique et populaire pilote hollandais, dont la Chevrolet RML Cruze TC1 du ROAL Motorsport arborera cette année la livré de son sponsor DHL, a en effet parcouru en solo dans son buggy la totalité des 9111 kilomètres du parcours du célèbre rallye-raid. Il précise toutefois avoir totalement retrouvé ses automatismes du pilotage d’une voiture du WTCC ! Victorieux en Chine en 2014, Tom Chilton sera toujours son équipier et tous deux se lanceront, comme tous les indépendants, à l’assaut du Trophée Yokohama.

Après un an d’absence, le fantasque italien Stefano D’Aste est de retour. Il rejoint le team ALL-INKL.COM Münnich Motorsport qui a d’ores et déjà émis le souhaite d’aligner une deuxième Chevrolet plus tard dans la saison. L’écurie espagnole Campos Racing, quant à elle, fait confiance à deux pilotes français, John Filippi et Hugo Valente qui ne totalisent que 42 ans à eux deux. Tandis que l’expérience de Valente sur la Cruze remonte à 2014, son équipier corse devra s’y acclimater après avoir découvert le championnat dans le peloton de la catégorie TC2. Un troisième pilote tricolore, enfin, garnira les rangs des utilisateurs de Cruze. Grégoire Demoustier, un autre concurrent de talent en provenance des courses de GT, fait en effet le grand saut en WTCC et peut compter sur l’expertise du team Craft Bamboo, pour progresser rapidement !

Vendredi 6 mars :

- Essais de 14h à 14h30 (heure française)

Samedi 7 mars :

- Libres 1 de 12h45 à 13h15 (heure française)
- Libres 2 de 15h à 15h30 (heure française)
- Qualifications de 19h à 20h (heure française)

Dimanche 8 mars :

- Course 1 à 19h15 (heure française)
- Course 2 à 20h30 (heure française)

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less