Motorsport

Le Sébastien Loeb Racing termine la saison en fanfare !

Deux poles, le MAC3 et une victoire en course principale

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 novembre 2016 - 13:34
Le Sébastien Loeb Racing termine la (...)

Le Sébastien Loeb Racing conclut en apothéose sa saison 2016 en Championnat du Monde des Voitures de Tourisme. Sous la lueur des projecteurs du Circuit International de Losail, au Qatar, l’écurie alsacienne enregistre en effet une nouvelle victoire - la première en Course principale -, grâce à Mehdi Bennani ; une deuxième place au général avec Tom Chilton ; deux succès en WTCC Trophy ; le leadership au départ de la première manche grâce au principe de grille inversée ; mais surtout sa toute première pole position à l’issue de la séance qualificative !

Performance à mettre au crédit du Marocain qui s’était d’ores et déjà adjugé le trophée des indépendants lors du précédent meeting en Chine, devant son équipier Britannique. Grégoire Demoustier signe pour sa part un Top-5. Avec 11 podiums au général, dont 3 victoires, une pole absolue, 16 succès chez les privés, ainsi que les deux titres du trophée WTCC, 2016 se révèle définitivement un grand cru pour Sébastien Loeb, Dominique Heintz et toute la troupe de Soultz-sous-Forêts.

« J’ai toujours dit, avant de venir au Qatar, que j’allais tout donner pour gagner ici. C’est un peu comme ma deuxième épreuve à domicile, et cela s’est confirmé car le soutien a été aussi fort que chez moi à Marrakech », se réjouit Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée n°25) qui, en 2014, était devenu le premier pilote arabe à remporter une course de Championnat du Monde FIA, et qui conclut 2016 dans le Top-5 final du WTCC.

« Le rêve a commencé dès cet après-midi avec ma première pole position. Un sentiment étrange, à l’issue d’un tour magique. Mais que c’est bon ! Et puis il y eut cette deuxième victoire de la saison. Je pensais que je devrais lutter face à la Citroën de Lopez, mais c’est finalement une Volvo, 80 kilos plus légère, qui m’a mené la vie dure.

Je n’avais cependant aucune autre volonté que celle de gagner, et il m’a fallu parfois dépasser mes limites pour résister à sa pression. Merci au Roi du Maroc, sans qui je n’aurais jamais pu me produire au niveau international, mais aussi et surtout au Sébastien Loeb Racing. Une équipe de professionnels, qui m’ont permis de décrocher des victoires, des pole positions, et le titre que j’attendais tant, celui du WTCC Trophy. Félicitations à eux ! »

« Ce week-end fut une manière parfaite de conclure la saison 2016 du WTCC », se félicite pour sa part Tom Chilton (Citroën C-Elysée n°3), qui grimpe à Doha sur son sixième podium au général cette année. « C’est fantastique, et pas seulement pour moi, mais également pour l’équipe. J’ai le sentiment que nous aurions pu tout gagner. Mehdi s’est emparé de la pole, nous avons tous les trois, avec Grégoire, remporté le WTCC MAC3 (le contre-la-montre dans lequel Citroën a nominé pour l’occasion les trois pilotes du team), et j’ai bouclé la première manche à une belle 2e place malgré la pression exercée derrière moi.

Tarquini était sur une autre planète, devant, et je n’ai rien pu faire, mais que ce podium fait du bien ! Je suis très heureux pour mon équipier, car il a confirmé dans la deuxième course que nous étions l’équipe à battre au Qatar. C’est bon signe pour l’an prochain. Je veux en effet toujours être champion du monde, la Citroën demeure la meilleure voiture, et le Sébastien Loeb Racing est une structure très professionnelle. Ses membres sont devenus une véritable famille. Si je reviens, ce n’est pas pour terminer deuxième, c’est pour gagner, et je sais qu’ils en ont les capacités. »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less