Motorsport

Le Citroën Total WRT sur la bonne pente

Rallye de Finlande - 1er jour

Recherche

Par Franck D.

30 juillet 2010 - 21:47
Le Citroën Total WRT sur la bonne (...)

La première journée du Rallye de Finlande a été rythmée par une bagarre passionnante entre les six meilleurs pilotes du Championnat du Monde. En plaçant ses C4 WRC aux troisième et quatrième positions, le Citroën Total World Rally Team réalise le meilleur résultat d’ensemble. Sébastien Ogier et Julien Ingrassia sont sur le podium provisoire, quelques secondes devant leurs équipiers Sébastien Loeb et Daniel Elena.

Le départ du 60e Rallye de Finlande était donné jeudi soir sous une canicule étouffante. Après la courte épreuve spéciale de Laajavuori, les équipages regagnaient le parc fermé de Jyväskylä pour la nuit. Ce vendredi, la suite du programme était nettement plus dense avec dix spéciales totalisant plus de 140 kilomètres. Tombées pendant la nuit, des averses avaient humidifié les routes tout en faisant chuter la température. « La pluie a rendu notre position d’ouvreur moins pénalisante », indiquait Sébastien Loeb à l’arrivée de l’ES2, bouclée avec le troisième temps.

Dès l’ES3 (Jukojärvi 1), le sextuple Champion du Monde était contraint de lâcher prise : « Nous avons endommagé le pare-chocs avant en touchant des piquets dans une corde. L’équilibre aérodynamique de la voiture a été affecté, ce qui est très perturbant à haute vitesse. La voiture a tendance à se cabrer lors des sauts ou à sous-virer dans les courbes rapides. Il nous reste encore deux spéciales à disputer dans ces conditions ; j’essaie d’adapter mon pilotage pour perdre le moins de temps possible. »

Au moment de regagner Jyväskylä pour l’assistance de mi-journée, Seb occupait la 5e position, à une vingtaine de secondes à Petter Solberg, leader après l’abandon de Mikko Hirvonen. A ce stade de la course, Sébastien Ogier pointait au 4e rang après avoir signé le scratch dans l’ES4. « Nous sommes partis assez prudemment, mais le grip était meilleur que ce à quoi je m’attendais et j’ai peu à peu haussé le rythme. Nous n’avons pas pris beaucoup de risques ce matin », expliquait le pilote promu ce week-end au sein du Citroën Total World Rally Team.

L’après-midi débutait par la longue spéciale de Lankamaa. Sur un sol totalement sec, Sébastien Loeb était cette fois contraint de faire la trace pour ses adversaires, concédant une dizaine de secondes supplémentaires. Souverain dans les deux passages de Myhinpää (ES8 et 10), le pilote de la C4 WRC n°1 gagnait deux places pour se hisser au quatrième rang : « Ce n’était pas une journée facile ! Les autres vont très vite et j’ai perdu un peu de temps ici et là... J’ai du mal à estimer à quel point ma position d’ouvreur était handicapante aujourd’hui. Nous partirons quatrièmes demain et nous verrons si cela change quelque chose. Je vais continuer à attaquer, mais la victoire me semble difficile à envisager au vu de l’avance prise par Jari-Matti Latvala. »

Troisième dès l’ES6 (Lankamaa), Sébastien Ogier conservait cette position tout au long de l’après-midi. Pour sa seconde participation en Finlande au volant d’une WRC, le jeune Français surprenait une nouvelle fois les observateurs : « C’était une bonne journée. Mis à part la spéciale de Jukojärvi où je n’étais pas à l’aise, nous avons toujours été dans le rythme des meilleurs. Nous ne sommes pas très loin des deux premiers, nous verrons demain si les circonstances nous permettent de nous rapprocher. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less