Motorsport

Le Castellet, Jour 1 : Norris pointe déjà le bout de son nez...

Le prometteur britannique termine la journée en tête

Recherche

Par Camille Komaël

6 mars 2018 - 18:35
Le Castellet, Jour 1 : Norris (...)

On a connu Lando Norris dominateur en karting, puis sacré champion en F3 l’an passé deux courses avant la fin du championnat, et revoilà le jeune britannique en tête pour ses débuts en F2, même s’il ne s’agit que d’essais hivernaux.

Le circuit était mouillé ce matin après les averses de la nuit et les pilotes sont donc d’abord sortis en pneus pluie. Dans de telles circonstances, plusieurs drapeaux rouges pour des têtes à queue ont interrompu brièvement la session dans la première heure. Ferrucci et Sette Camara se sont ainsi arrêtés en piste alors que Delétraz a lui dû stopper sa Charouz à la sortie des stands.

Norris a été le premier à passer sous la barre des deux minutes à mi-séance, alors que la piste s’asséchait. Même si le circuit n’était pas encore assez sec pour passer les pneus slicks, les pilotes arrivaient à tourner en 1 minute 59 secondes.

Un nouveau drapeau rouge est intervenu dans la dernière demi-heure, pour Alex Albon qui a connu des soucis mécaniques avec sa DAMS et qui a dû s’arrêter au virage 2. Le drapeau vert est réapparu alors qu’il ne restait que dix minutes au chronomètre : les pilotes en ont profité pour améliorer encore leur meilleur temps, mais la première place ne changeait pas de main. En effet, Lando Norris a terminé en tête, presque une seconde devant Boschung. Sette Camara, Albon et Maini étaient dans le top 5.

Pendant la pause méridienne, le circuit a eu le temps de finir de sécher, et c’est Jack Aitken sur ART qui était le premier à s’élancer en pneus medium afin d’essayer de rattraper le manque de roulage sur le sec du matin. Après un moment seul en piste, il a été rejoint par ses collègues.

De Vries était en tête après une heure de roulage, mais Lando Norris n’a pas dû apprécier de ne plus voir son nom en haut de la feuille des temps et il s’est empressé de reprendre la première place.

Un bref drapeau rouge venait alors interrompre cette session de l’après-midi : Günther est parti en tête à queue et a dû arrêter son Arden sur la piste. Après cette interruption, Norris a continué d’enchaîner les meilleurs secteurs. Ghiotto et De Vries ont bien réussi à passer brièvement en haut de la feuille des temps, mais Norris a vite récupéré son meilleur chrono.

Derrière Lando Norris et sa Carlin, on retrouve Nyck De Vries, puis Sette Camara sur l’autre Carlin. Ghiotto est quatrième devant Russell, Gelael, Aitken, Fukuzumi, Günther et Rowland.

Les essais se poursuivront demain.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less