Motorsport

Le Boutsen Ginion Racing prêt à revenir au Mans en 2013

La #45 s’est classée 10ème dans une catégorie LMP2 très relevée

Recherche

Par

26 juin 2012 - 12:13
Le Boutsen Ginion Racing prêt à (...)

Pour ses débuts aux 24 Heures du Mans, le Bousen Ginion Racing a vu l’arrivée avec sa ORECA 03 confiée à Bastien Brière, Shinji Nakano et Jens Petersen. Au final, la #45 s’est classée 10ème dans une catégorie LMP2 très relevée. Une belle satisfaction pour le team dirigé par Olivier Lainé : « Nous avons beaucoup travaillé pour mettre une voiture fiable à disposition des pilotes. Notre objectif était de passer le drapeau à damiers, pour cette première édition, nous allons maintenant tirer un maximum d’informations sur ce que nous avons appris lors de cette course mythique et reviendrons plus forts l’an prochain. Merci à toute l’équipe ! »

Le local Bastien Brière ne compte pas s’arrêter là et espère bien revenir en 2013 : « J’ai été très heureux de voir le drapeau à damiers des 24 Heures du Mans, la course la plus importante et la plus difficile au monde. C’est un grand moment pour toute l’équipe et un bon résultat pour la 1ère participation du team Boutsen Ginion. C’est le résultat du travail de chacun d’entre nous ! Il a fallu vaincre la fatigue, éviter les pièges, les erreurs, rester concentré, surmonter les épreuves, pour finalement passer la ligne d’arrivée. Je pense que toute l’équipe peut être fière du travail accompli. Je remercie mes partenaires et nombreux supporters. Je suis maintenant pressé de recommencer l’année prochaine, pour faire encore mieux. »

Jens Petersen prenait part à ses premières 24 Heures du Mans et l’Allemand en retire un bilan positif : « J’aimerais remercier chaque personne du team pour l’effort fourni afin de terminer les 24 Heures du Mans 2012, une première pour le team, comme pour moi, en tant que pilote. Tout le monde dit que c’est une course difficile mais on ne le comprend vraiment que quand on est « dans » la course. En fait, c’est un mélange de vitesse au tour par tour, sur une distance d’un grand marathon, surtout au volant d’un proto. Mais il y a aussi plusieurs autres choses sur lesquelles il faut se concentrer, ce qui rend cette course si difficile. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère de la course, l’enthousiasme du public. Se présenter sur la grille de départ, devant la foule et entouré du team, ce fût un grand moment. Et la conduite de nuit ! C’était de loin le meilleur moment. Le comportement de la voiture était vraiment top, rouler à du 300 km/heure dans le noir, dans une voiture « ouverte » sur une route de campagne française, m’a vraiment boosté. J’ai profité de chaque tour ! Je suis super content que nous ayons pu aller au bout de cette course folle ce qui est déjà un défi en soi quand on participe au Mans pour la première fois. J’en profite pour remercier encore tous les membres du team Boutsen Ginion ! Keep racing. »

Le Boutsen Ginion Racing n’en a pas terminé avec les courses de 24 Heures puisque l’on retrouvera les troupes d’Olivier Lainé à Spa dès le mois prochain, où deux McLaren MP4-12C seront au départ. A l’heure actuelle, seule celle de Nico Verdonck, Edouard Mondron et Jack Clarke affiche complet.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less