Motorsport

Latvala rivalise avec Loeb sur asphalte

Et le maintient sous pression

Recherche

Par

22 octobre 2011 - 20:39
Latvala rivalise avec Loeb sur (...)

Jari-Matti Latvala a surpris nombre de personnes, en signant plusieurs chronos scratchs sur les spéciales asphalte de la deuxième étape du rallye d’Espagne.

Le pilote Ford a ainsi maintenu un écart stable d’une trentaine de secondes sur Sébastien Loeb, toujours leader de l’épreuve. Conscient qu’il ne pourra pas rattraper le Français à la régulière, Latvala veut toutefois continuer à lui mettre la pression.

« Ce fut la meilleure journée de ma carrière sur asphalte. Mon pilotage sur cette surface progresse sans cesse. Je suis plus fluide et j’ai utilisé chaque centimètre de route. Je n’avais jamais piloté une aussi bonne voiture que cette Fiesta sur asphalte. Elle est très stable et se comporte comme une voiture de course. Quand elle est aussi bonne, elle me donne la confiance nécessaire pour rouler comme sur un circuit », commentait-il.

« Sébastien est venu me voir après la dernière spéciale, pour me serrer la main et me féliciter pour mon chrono. C’était agréable de voir le septuple champion du monde venir me féliciter pour l’avoir battu sur sa surface préférée », ajoutait-il. « Demain, je vais essayer de lui mettre la pression. Je ne peux pas réduire l’écart à la régulière, mais je vais attaquer fort et voir ce qui se passe. »

Mikko Hirvonen occupe toujours la troisième place, à bonne distance des leaders, et n’était pas tout à fait satisfait de sa performance. Il a en effet eu la sensation de bien piloter mais a été généralement déçu de ses chronos.

« J’étais content du feeling avec la voiture, les réglages étaient excellents et je pensais que mon pilotage était parfait, alors je ne comprends pas pourquoi j’ai perdu du temps ce matin », indiquait-il. « Cet après-midi, mon rythme était meilleur, particulièrement sur les deux dernières spéciales. La seule chose que j’ai faite différemment, c’était de plus monter dans les tours et d’utiliser des vitesses plus basses, peut-être que ça a aidé. »

« J’ai gardé ma position et c’était important pour le championnat. La Power Stage sera cruciale demain. Il semble que le championnat se décidera le mois prochain en Grande-Bretagne, alors chaque point que je réussirai à marquer sur la Power Stage pourrait s’avérer décisif à la fin de la saison », concluait-il.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less