Motorsport

Latvala et Toyota, leaders surprenants et surpris en Suède

Trois étapes à disputer, trois secondes d’avance

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 février 2017 - 22:37
Latvala et Toyota, leaders surprenants

Chaque spéciale du rallye de Suède prouve que le podium de Jari Matti Latvala au Monte Carlo était plus qu’un coup de chance ! La matinée a été délicate pour le Finlandais, pas dans le coup, qui s’est rattrapé dans l’après-midi en signant un nouveau scratch. Il n’en demandait pas tant : Thierry Neuville lui a laissé la tête de l’épreuve en sortant dans la super spéciale, mais Tänak et Ogier sont en embuscade, la lutte sera intense !

"Ce fut encore une belle journée pour nous, bien qu’il y ait eu quelques petits soucis qui n’avaient toutefois rien à voir avec la voiture" se satisfait le leader du rallye. "Il y avait un peu de poudreuse parfois et c’était difficile de garder le contrôle, surtout dans les sections en descente. J’ai même cru à un moment que l’on avait une crevaison".

"Nous avons décidé de ne prendre qu’un seul pneu de secours cet après-midi afin de nous aider dans cette lutte. Mais nous avons aussi rencontré des problèmes de dégradation des pneus et du temps perdu à cause d’une autre voiture. Demain sera une journée importante et nous devrons faire de notre mieux, la voiture et l’équipe progressent de jour en jour".

De son côté, Juho Hänninen était reparti en Rally2 ce matin, consécutivement à sa sortie de route hier. Dès lors, le seul objectif pour lui était de rallier l’arrivée de chaque spéciale et d’engranger le maximum d’expérience.

"Ce fut une journée différente pour nous, on ne se concentre pas de la même façon quand on ne vise pas la performance. D’un point de vue positif, nous avons beaucoup de temps dans la voiture et c’est ce dont on a besoin, d’autant que nous pouvons faire des essais utiles. Nous devons nous souvenir que c’est une année d’apprentissage et que le but pour l’équipe et pour moi est de tirer le maximum de chaque rallye" précise Hänninen.

Tommi Mäkinen, de la même manière qu’à la veille de l’arrivée du Monte Carlo, préfère être philosophe et ne pas s’emballer. Mais le Finlandais ne peut que reconnaître avec un plaisir certain que sa voiture et son pilote jouent dans la cour des grands plus tôt que prévu.

"Nous savons que le rallye est plein d’incertitudes et bien que nous ayons pris la tête par surprise, nous sommes vraiment désolé pour notre rival qui a rencontré un problème dans la dernière spéciale" déclare un Mäkinen beau joueur. "Jari Matti a été en lutte toute la journée et ce sera encore plus intense demain. C’est difficile de savoir quoi faire, je sais que Jari Matti veut ramener la voiture à l’arrivée et ça le perturbera peut-être mentalement. Juho a passé du temps dans la voiture et effectué des tests importants".

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less