Motorsport

Latvala a enchanté l’équipe Ford

Par sa performance

Recherche

Par

2 octobre 2011 - 17:20
Latvala a enchanté l’équipe Ford

La performance de Jari-Matti Latvala sur le rallye de France a fait forte impression sur l’ensemble de l’équipe Ford.

Le Finlandais a gagné sept spéciales, dont la Power Stage, et montré qu’il aurait eu le rythme pour se battre pour la victoire s’il n’avait pas commis une erreur le premier jour. Il a ainsi pu démontrer une fois de plus le potentiel de la Fiesta RS WRC sur asphalte.

« Si je veux devenir un bon pilote asphalte, je dois apprendre et, aujourd’hui, j’ai appris et haussé le rythme. Nous avons fait des progrès depuis le dernier rallye asphalte, en Allemagne, et j’ai de plus en plus confiance en la voiture », confiait-il. « C’était ma meilleure performance sur asphalte. J’ai fait quelques erreurs et je n’ai pas été assez régulier, alors je dois encore maintenir le rythme sur l’ensemble du rallye. J’étais hésitant sur asphalte, avant, mais je n’en ai plus peur. »

Gerard Quinn saluait la prestation de Latvala : « Il a fait un boulot superbe, faisant taire les doutes quant à notre rythme sur asphalte, et il a aidé l’équipe à se relancer dans la course au titre pour le deuxième rallye consécutif. »

Quatrième après l’avant-dernière spéciale, Latvala a délibérément pointé en avance à l’entrée du regroupement, pour permettre à son équipier Mikko Hirvonen de remonter d’un cran dans la hiérarchie.

Celui-ci a eu du mal à tenir le rythme, tout au long du weekend, mais voulait avant tout être à l’arrivée afin de profiter de l’abandon de Sébastien Loeb pour recoller au championnat. Mission accomplie pour le Finlandais, qui n’a plus que trois points de retard sur le pilote Citroën.

« Qui aurait pensé, il y a un mois, que nous nous retrouverions à cette position au championnat ? », remarquait-il. « La bagarre s’est terminée vendredi, quand j’ai fait une erreur et que Loeb a abandonné. Après ça, je savais qu’il fallait se concentrer sur les points, mais il était difficile de trouver le rythme parce que je roulais doucement pour être à l’arrivée. Si j’avais fait une erreur, j’aurais eu l’air stupide parce que j’aurais perdu toute chance au championnat. Je dois dire à Jari-Matti un grand merci. Une fois encore, il a prouvé qu’il avait un excellent esprit d’équipe. Nous n’avons plus le droit à l’erreur, maintenant, et la fin du championnat s’annonce belle. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less