Motorsport

Latvala : La saison est loin d’être terminée

Le Finlandais reste ambitieux malgré la fin de la course au titre

Recherche

Par www.wrc.com

28 septembre 2015 - 19:55
Latvala : La saison est loin d’être (...)

Jari-Matti Latvala a pour ambition de remporter les trois derniers rallyes de la saison, afin de compenser la déception de ne pas avoir pu joué le titre mondial.

Le Finlandais avait débuté la saison avec l’envie de partir à la conquête d’un premier titre mondial. Si ses deux victoires et ses trois deuxièmes places ont bien participé à la couronne mondiale glanée par Volkswagen, ça n’a pas été suffisant pour inquiéter Sébastien Ogier au classement des pilotes. Le Français s’en est assuré en s’imposant en Australie.

Latvala est aujourd’hui deuxième du classement général, avec 23 points d’avance sur son coéquipier, Andreas Mikkelsen. Le Finlandais veut désormais terminer l’année sur une bonne note, en commençant dès le Tour de Corse (1er au 4 octobre).

« Gagner le titre Constructeurs si tôt dans la saison est quelque chose d’exceptionnel, explique-t-il. C’est une confirmation pour toute l’équipe. Malgré ça, j’avoue que j’aurais aimé gagner le titre mondial des pilotes. C’était mon objectif et j’ai échoué. »

« Malgré tout, la saison est loin d’être terminée. Je veux remporter les trois rallyes qu’il reste à disputer. De toutes façons, ce serait la meilleure préparation en vue de la prochaine saison, en restant sur une lignée victorieuse. La régularité et le rythme sont les deux éléments clés. »

Cette semaine, Latvala va s’attaquer au Tour de Corse, après quatre essais effectués entre 2004 et 2008, tous au volant de la Ford Focus RS WRC. Sa meilleure performance remonte à la saison 2008, quand il était en bonne voie pour monter sur le podium. Mais les consignes d’équipe chez Ford l’ont relégué au quatrième rang.

« J’ai beaucoup de bons souvenirs du Tour de Corse. J’y ai accumulé beaucoup d’expérience positive. Il y a quelque chose que j’aime vraiment en prenant part au Rallye de France, en Corse. Le grip y est extraordinaire mais on ne peut absolument pas couper dans les virages. Et il y a rarement des zones de lignes droites. Si vous êtes sur une route droite longue de plus de 100 mètres, c’est que vous vous êtes trompé d’île. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less