Motorsport

La règlementation des 24 heures du Mans 2011 dévoilée

Un bouleversement dans toutes les catégories !

Recherche

Par Franck D.

11 juin 2010 - 11:11
La règlementation des 24 heures du (...)

Le règlement des 24 Heures du Mans 2011 s’inscrit dans une démarche de développement durable et de respect de l’environnement. L’ACO et l’industrie automobile privilégient deux aspects très importants à leurs yeux :

 Une course d’endurance comme les 24 Heures du Mans doit continuer à permettre aux concurrents de tester de nouvelles technologies.
 Les 24 Heures doivent être un acteur de la mise en oeuvre du développement durable et en particulier de réductions d’émissions de CO2 et l’abaissement de la consommation de carburant, la réduction des émissions sonores, …

LES SYSTEMES HYBRIDES

L’ACO souhaite donner aux constructeurs la plus grande liberté possible pour l’utilisation et le développement de tels systèmes, en mettant en place un certain nombre de mesures de contrôle. Les systèmes de récupération d’énergie seront admis, à condition de respecter les règles suivantes :

 Récupération et restitution de l’énergie sur deux roues, choix de l’essieu (AV ou AR) libre.
 Quantité d’énergie maximum restituée entre deux freinages : 500 kJ.
 Stockage de l’énergie : électrique ou mécanique.
 Système commandé par la pédale d’accélérateur uniquement (bouton « push to pass » interdit).
 Cahier des charges « sécurité hybride » défini par l’ACO.
 Autres moyens de récupération d’énergie autorisés : échappement, chaleur moteur, amortisseurs, etc.), sous
réserve du respect du cahier des charges défini par l’ACO (sécurité, interdiction d’aide au pilotage, évaluation du
gain apporté par le système, réduction de la consommation et des émissions de CO2).
 Les systèmes de récupération d’énergie par les freins ne doivent pas être actifs dans les courbes (interdiction
de l’aide au pilotage).
 Réduction de la capacité du réservoir : 2 litres de moins pour les essences et les diesels.
 Test de la « pit lane » obligatoire pour les voitures de la catégorie hybride, selon Art 1 / Définitions, § 1.12 du règlement technique LM P1 & LM P2 de l’ACO. Lequel stipule qu’une voiture appartenant à cette catégorie doit pouvoir se déplacer sur toute la longueur de la voie des stands (400 m.) à 60 km/h, à l’aide de la seule propulsion générée par son système hybride.

PROTOTYPES LM P1 & LM P2

Réduction de la puissance des moteurs et donc des performances : le nouveau règlement suit l’évolution actuelle de l’automobile par rapport à l’environnement.

 LM P1 version 2010 admissibles en 2011 sous conditions

Comme annoncé il y a deux ans, les moteurs des LM P1 verront leur cylindrée réduite. Compte tenu du contexte économique, et afin d’assurer une période de transition, le règlement 2011, pour les 24 Heures du Mans, l’ILMC, ALMS, LMS et Asian, a été aménagé. Il prévoit le maintien, pour une année, des LM P1 version 2010, avec ajustement de leurs performances par rapport aux nouveaux modèles 2011. Le développement des
châssis actuels étant gelé au 31/12/2010.

 LM P2 « Low Cost » exclusivement animés par des moteurs issus de la Production, et règlement moteur proche du LM GT2.

Prix plafonnés : celui du moteur ne pourra excéder 75 000 €, le prix de vente du châssis complet avec options, hors moteur, sera de 325 000 € maximum, soit 400.000 € pour une voiture complète.

Vie minimale du moteur : l’exploitation-moteur entre deux révisions est fixé à 30 heures en 2011, 40 heures en 2012 et 50 heures en 2013.

Les LM P2 actuelles pourront encore courir en 2011 à 3 conditions :
1. Montage d’un nouveau moteur issu de la Production.
2. Gel du développement du châssis au 31.12.2010.
3. Ajustement des performances par rapport aux nouveaux modèles 2011.

CREATION DE LA CATEGORIE GT ENDURANCE

La catégorie LM GT1 ne sera pas reconduite en 2011, pour les trois raisons suivantes :
 Calendrier FIA GT et Le Mans souvent incompatibles.
 Peu de GT1 inscrites dans les séries Le Mans.
 GT1 actuelles plus tournées sur les courses sprint qu’endurance.

C’est pourquoi l’ACO, afin de bâtir une grande catégorie GT Endurance, en accord avec les constructeurs GT impliqués, a défini une réglementation unique pour la période 2011-2013. Cette réglementation est établie sur la base des GT2 répondant au règlement ACO 2009, avec les aménagements suivants :

 Autorisation des palettes au volant (paddleshift).
 1 évolution par an autorisée.
 2 évolutions par an autorisées pour les nouvelles voitures.
 Mesures visant à abaisser la vitesse de pointe, sans réduire la puissance.

Le GT Endurance concernera un seul type de voiture, mais sera scindé en deux classes :
 GT Endurance « PRO » : catégorie professionnelle, voitures et pilotes libres
 GT Endurance « AM » : voitures de plus d’un an, et au minimum deux pilotes classés dans les catégories « bronze » ou « argent » (cf règlement LM P2 LMS 2010).

 Green X en PROTOTYPE et en GT
 Réduction de la consommation de pneus (comme en 2009 et 2010)
 Réduction des émissions sonores (De 112DB en 2010 a 110DB en 2011)

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less