Motorsport

La Journée Test qualifie uniquement pour l’année en cours

Point sur le règlement

Recherche

Par

6 juin 2012 - 14:56
La Journée Test qualifie uniquement (...)

Le règlement particulier des 24 Heures du Mans prévoit qu’un pilote n’ayant pris part à l’épreuve depuis 2007 soit obligé d’effectuer un minimum de dix tours à l’occasion de la Journée Test.

Tous les rookies roulant dimanche dernier ont réussi l’exercice sans problème, excepté Dariush Ahrabian (Lola B12/80 Lotus LMP2) qui n’a pas pris la piste, et qui de toute façon n’était pas officiellement engagé puisque la seconde auto du Lotus LMP2 n’était que sur la liste des suppléants.

On notera que notamment que ces dix tours obligatoires ne donnent droit de prendre part à la course que pour cette année. C’est pourquoi Mathias Beche n’était pas sur la liste des pilotes autorisés à rouler aux 24 Heures du Mans avant dimanche, alors qu’il avait effectué ses dix tours l’an passé, déjà chez Thiriet by TDS Racing.

Si le règlement ne change pas, Fabien Barthez devra aussi refaire la Journée Test l’an prochain s’il veut être qualifié. Il en va de même pour Henri Richard et Duncan Ende, que l’on a vu en piste sur une LMPC et qui comptent bien rouler en 2013 avec le Dempsey Racing. Cette règle semble quelque peu étrange et il serait tout de même plus judicieux qu’elle s’applique également à l’année suivante.

Jean-Karl Vernay a disputé ses tours l’an dernier au sein du Team Peugeot Total, avant de rouler cette année chez Sébastien Loeb Racing, et si "JK" veut disputer l’épreuve en 2013, il devrait être obligé de repasser par les dix tours, tout comme Sébastien Loeb d’ailleurs.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less