La France accueille une bagarre à quatre pour le titre S-WRC

Rallye de France - Présentation

Recherche

Par www.wrc.com

27 septembre 2010 - 16:45
La France accueille une bagarre à (...)

La lutte pour la toute première couronne du Super 2000 World Rally Championship se poursuivra cette semaine en France avec quatre pilotes toujours en lice pour le titre.

Xevi Pons et Martin Prokop, pilotes de la Ford Fiesta S2000, sont en tête du classement avec 96 points chacun. Ils sont tous les deux poursuivis par Jari Ketomaa qui possède 13 points de retard. Patrick Sandell, qui est au volant d’une Skoda Fabia S2000, participe également à la bagarre, mais il est à 22 points des leaders avant cette nouvelle épreuve sur asphalte.

Pour Ketomaa et Prokop, cette épreuve revêt une importance capitale pour leur saison. Le Finlandais Ketomaa n’a encore jamais disputé de rallye sur asphalte. Prokop n’aura quant à lui plus d’autres opportunités de marquer des points après le Rallye de France, s’étant déjà engagé dans les sept épreuves maximales autorisées.

Ketomaa, qui pilote une Ford Fiesta S2000 préparée par Autotek Motorsports sous les couleurs du Shanghai FCACA Rally Team, n’est pas intimidé par le défi qui ce présente à lui. Il compte tirer tout le bénéfice de son expérience en karting et des courses finlandaises de voitures de tourisme qu’il a collecté en début de carrière.

« C’est ma première fois sur l’asphalte, c’est certain, mais j’ai eu des leçons (de pilotage) par Rob Wilson en Grande-Bretagne, et ça a été génial car ça aide réellement pour freiner », s’est enthousiasmé le Finlandais, vainqueur de trois épreuves en S-WRC cette saison. « Nous avons également fait des essais en France et j’ai piloté une voiture de tourisme sur circuit, mais sans les règlementations finlandaises. Mes temps étaient toujours corrects. Je suis donc confiant mais je sais que je devrai vraiment être costaud et apprendre tout par cœur. »

Ketomaa peut remporter le titre S-WRC en remportant les deux dernières épreuves en France et en Grande-Bretagne, sans avoir à se préoccuper de la position de ses adversaires directs.

« Je peux remporter le Championnat, et ma victoire au Rallye du Japon (plus tôt ce mois-ci) m’a remis dans le jeu après les deux désastres en Jordanie et en Finlande », a confirmé Ketomaa. « La France est un rallye très important pour nous et je suis certain que mon équipe travaillera à nouveau très dur pour me donner une bonne voiture. »

Tout comme Ketomaa, Sandell doit gagner en France pour garder ses rêves de titre intacts et il doit se servir de sa victoire du mois dernier en Allemagne, la dernière épreuve sur asphalte, comme d’une motivation supplémentaire.

« La France est un nouveau rallye pour tout le monde, nous devrons donc préparer de nouvelles notes », a commenté le Suédois du Red Bull Rally Team. « J’avais également préparé de nouvelles notes en Allemagne, et ça a bien fonctionné puisque nous avons battu des pilotes qui avaient déjà fait quatre ou cinq fois ce rallye. Ce pourrait être la clé de la victoire pour moi en France. La bagarre pour le titre reste totalement ouverte. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos