Motorsport

La Ford Fiesta WRC version 2017 dévoilée en détails

Une voiture nouvelle à 95 %

Recherche

Par www.wrc.com

12 décembre 2016 - 16:17
La Ford Fiesta WRC version 2017 (...)

M-Sport a levé le voile sur la nouvelle Ford Fiesta WRC qui disputera le Championnat du Monde FIA des Rallyes 2017.

Dessinée pour répondre au nouveau règlement technique du WRC, la voiture a été repensée en profondeur pour délivrer davantage de puissance et d’adhérence mécanique.

Malcolm Wilson, Directeur Général de M-Sport, estime que son équipe a conçu une voiture pouvant jouer la gagne.

“Pour l’avoir pilotée en personne, je peux dire en toute honnêteté qu’il s’agit de l’une de nos voitures les plus impressionnantes jamais produites !", déclarait-il. "Son pilotage est excitant, le bruit est fantastique et son look est absolument sensationnel."

“Chaque équipe partira sur un pied d’égalité et j’ai confiance dans le fait que nous ayons produit une nouvelle voiture capable de jouer et de gagner au plus haut niveau."

“Plus de 95 % de la voiture provient d’une feuille blanche et notre équipe a eu carte blanche pour produire la meilleure voiture possible. Aucune dépense n’a été épargnée et nous débutons la saison 2017 avec un seul objectif en tête : retrouver la plus haute marche du podium.”

Basée sur la nouvelle Fiesta de série, la carrosserie tire pleinement profit des nouvelles libertés accordées sur l’aérodynamique avec un splitter à l’avant et à l’arrière, des bavettes et un énorme aileron arrière.

Plus puissante que l’ancienne Fiesta RS, la voiture développe 380 ch et 450 Nm de couple avec son moteur 1.6l Ecoboost à injection directe et sa bride de 36 mm.

Une nouvelle boite de vitesses séquentielle hydraulique à six rapports avec un embrayage à disques multiples et un différentiel central actif permet de transmettre la puissance aux roues.

Redessinées, les suspensions MacPherson associées aux amortisseurs Reiger sont réglables en détente et compression tandis que des disques ventilés à étriers monoblocs à quatre pistons s’assurent du freinage.

Les systèmes d’acquisition de données sur le châssis et le moteur permettent aux ingénieurs de mener des diagnostics en direct tout en assurant le développement. On retrouve également un double écran embarqué pour le pilote et son copilote.

La sécurité a également joué un rôle important au cours du développement. L’arceau de sécurité en acier T45 est soudé au châssis en plus des renforts structurels dans les seuils de portes. La quantité de mousse absorbante autour des sièges est ainsi passée de 60 à 95 litres minimum.

Après 6392 kilomètres d’essais, un chiffre qui devrait encore augmenter la semaine prochaine, Chris Williams, l’ingénieur en chef de l’équipe, estime que la voiture est unique.

“Nous avons repoussé les limites physiques dans tous les domaines tout en ayant sous la surface des aspects très intéressants dont nous sommes sûrs d’être les seuls à avoir", affirmait-il. "Nous avons déjà améliorés significativement la performance au cours des essais."

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less