Motorsport

La C-Elysée du WTCC est une icône des voitures de tourisme

Pas encore dans la légende, mais dominatrice

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 octobre 2016 - 11:08
La C-Elysée du WTCC est une icône (...)

La Citroën C-Elysée, arrivée en WTCC en 2014, pourrait signer au Qatar à la fin du mois de novembre sa cinquantième victoire dans la catégorie. La voiture française écrase la concurrence depuis sa première participation et apparaît dans la liste des voitures de tourisme les plus compétitives et marquantes de l’histoire.

Elle y apparaît aux côtés notamment de l’Audi A4 Quattro, longtemps dominatrice en BTCC, mais aussi de la Mercedes 190E qui était l’arme absolue en DTM pendant de nombreuses années.

"Elle n’a pas un statut iconique, mais elle est tout ce que devrait être une voiture de tourisme, et je suis chanceux de la piloter" explique Tom Chilton. "Elle se manie comme une GT3 dans les virages et peut presque lutter avec les voitures de cette catégorie dans les lignes droites. C’est très spécial de pouvoir la rendre rapide en virage, assez souple pour prendre les vibreurs à 150 km/h et pouvoir ensuite atteindre des vitesses phénoménales".

"J’ai fait le meilleur temps du week-end au Nurburgring avec cette voiture. Quand les nouvelles règles TC1 sont nées, un nouveau type de voiture était né et Citroën a monté le niveau en usant de leur expérience en rallyes et en créant une voiture qui pouvait aussi bien supporter des bosses et des virages tout en restant près du sol. Le fait qu’elle ait gagné le championnat lors des trois dernières saisons montre à quel point elle est spéciale".

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less