Motorsport

L’intensif programme de développement de Hyundai

En France et en Finlande avec ses pilotes d’essais pour améliorer la i20 WRC

Recherche

Par www.wrc.com

4 septembre 2013 - 15:40
L’intensif programme de développement (...)

Pendant 10 jours, Bryan Bouffier et Juho Hänninen se sont relayés autour d’un programme d’essais. Les deux pilotes ont roulé sur asphalte en France puis le Finlandais, spécialiste de la terre, a pris le relais dans son pays.

La dernière version de l’i20 WRC a découvert pour la première fois les routes asphaltées dans les Vosges du 12 au 16 août avec l’objectif principal de définir les réglages de base sur cette surface.

« Nous avons cumulé un bon kilométrage sans problème majeur et nous avons obtenu des retours précieux de Bryan et Juho, ce qui nous permettra de nous concentrer la prochaine fois sur la mise au point de chaque détail. Dans l’ensemble, c’était un début très positif sur l’asphalte », expliquait le directeur de l’équipe Michel Nandan.

Bouffier confiait que les routes des Vosges lui avaient donné un bon aperçu des caractéristiques de l’i20 WRC sur l’asphalte. « Je suis ravi du comportement de la voiture dans les sections rapides et sur un terrain bosselé. Bien sûr, nous allons continuer à travailler certains domaines mais dans l’ensemble, je trouve la voiture très bien équilibrée et facile à manier », déclarait le Français.

Après le tarmac, l’équipe s’est déplacée en Finlande la semaine dernière sur les routes rapides et les sauts qui caractérisent le Rallye des 1000 lacs. Avec le local Hänninen au volant, les essais ont permis de découvrir une version améliorée de l’i20 WRC utilisée en France.

« Nous avons appliqué quelques changements aux formes de la voiture et pendant le test, nous avons travaillé sur l’aérodynamique de la voiture », expliquait Nandan.

« La voiture a été équipée d’un nouveau package aérodynamique et nous avons concentré nos efforts sur la recherche du bon équilibre. Nous voulions vérifier que tous les aspects de la voiture fonctionnaient correctement à grande vitesse, mais aussi sur les sauts qui sont extrêmement exigeants. La voiture peut atteindre une accélération extrême durant ces sauts. Il est donc essentiel d’étudier le comportement de la voiture et de tous ses composants à l’atterrissage. Nous avons également essayé différentes suspensions et solutions de différentiels pour développer les meilleurs réglages pour le rallye de l’an prochain. »

Agréablement surpris par la maniabilité de l’i20 WRC après son premier run, Hänninen déclarait. « Quand on va en Finlande pour la première fois, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Cela peut parfois être extrêmement difficile et il peut y avoir beaucoup de travail à effectuer sur les suspensions. Pourtant, tout a été vraiment facile ici, et ce dès la première journée. Nous avons pu travailler en faisant quelques ajustements mineurs. La voiture réagissait très bien à chaque modification faite au long des cinq jours. J’avais le sentiment de pouvoir avoir confiance immédiatement dans la voiture et cela n’a cessé de s’améliorer jour après jour. »

Avec des séances d’essais prévues toutes les deux semaines ou presque, Hyundai Motorsport attaque désormais la période la plus chargée de la phase de développement avant son entrée dans le Championnat du Monde des Rallyes.

« Avec de nouvelles fonctionnalités sur la voiture à chaque sortie, il y a beaucoup à faire. Non seulement sur le terrain mais aussi à l’usine afin de préparer la voiture. Il y a un grand travail d’équipe et tout le monde donne le meilleur de lui », indiquait Nandan.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less