Motorsport

L’incroyable week-end d’Aaron Burkart

Champion JWRC 2010

Recherche

Par

26 octobre 2010 - 17:40
L'incroyable week-end d'Aaron Burkart

Aaron Burkart et son copilote André Kachel seront passés par tous les états, en Espagne.

Dévastés par leur abandon sur la première spéciale de samedi matin, ils sont repartis dimanche matin en sachant que le titre leur avait peut-être filé entre les mains et qu’ils n’avaient plus leur destin entre les mains.

Dans un ultime rebondissement – problème mécanique d’Hans Weijs Jr sur l’avant-dernière spéciale – le titre JWRC est revenu dans le camp de Burkart.

Il avait bien du mal à croire à cet ultime retournement de situation à l’arrivée du rallye d’Espagne.

Aaron, félicitations pour avoir remporté le championnat JWRC après un incroyable week-end ! Comment vous sentez-vous ?

« C’est fou. C’est incroyable. Ce fut un week-end de fou. Nous avons eu un accident avec la voiture lundi, les gars ont eu beaucoup de travail et, ensuite, nous abandonnons samedi. Ce fut un week-end de fou. »

Hier matin, vous avez abandonné après avoir perdu une roue. Avez-vous pensé que tout était terminé ?

« Sur le coup, j’étais extrêmement déçu, puis nous nous sommes ressaisis et avons vu que la voiture n’était pas trop abîmée. Nous aurions pu sortir à un plus mauvais endroit. Nous nous sommes dit ‘il reste une petite chance, faisons ce que nous pouvons’. Quand nous avons vu Lemes changer sa roue et que Weijs m’a dit ‘ce fut vraiment dur’, ça l’a aussi été pour moi ! Puis j’ai vu Hans et tout s’est emballé dans ma tête. Ce n’est jamais terminé tant que vous n’avez pas passé l’arrivée. »

Que représente ce titre pour vous ?

« C’est un sentiment agréable. Sur le coup, j’ai eu du mal à réaliser, puis les gars sont venus et m’ont dit de sortir de la voiture, mais je ne pouvais pas. Je n’arrivais pas à y croire. »

Vous allez fêter ça ce soir ?

« Bien sûr, nous allons faire une bonne fête. J’espère que Hans sera là. Je suis vraiment désolé pour lui. Il a été rapide et n’a pas fait d’erreur, et je suis désolé pour lui. D’un autre côté, s’il avait gagné j’aurais eu du mal à dire ‘Félicitations, allons boire une bière’. Il ira mieux plus tard. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less