Motorsport

L’heure de vérité pour la nouvelle Polo R

La nouvelle génération doit prendre la relève

Recherche

Par www.wrc.com

22 janvier 2015 - 19:52
L’heure de vérité pour la nouvelle (...)

Les nouvelles Polo R World Rally Car de Volkswagen font leurs débuts au Rallye Monte-Carlo avec énormément d’attente.

La génération précédente avait fait ses débuts sur la même épreuve en 2013, avant de devenir l’actrice principale des deux titres mondiaux. Lors de sa dernière sortie au Rallye de Grande-Bretagne 2014, elle soulignait son potentiel intact avec une dernière victoire.

La relève allait être difficile, mais Volkswagen mise ses espoirs de triplé sur une Polo R de nouvelle génération dans la lignée de sa première version, tout en s’adaptant aux nouvelles règles techniques du WRC. Elle est d’ailleurs la première World Rally Car à être entièrement construite selon les nouveaux textes de la FIA.

Volkswagen annonce une régénération de 75% des composants de l’ancien modèle en les rendant ’plus simples, plus légers ou plus résistants’. Sans oublier les transformations de plusieurs parties essentielles, dont la boite de vitesses séquentielle, avec ses palettes au volant, et le moteur, désormais plus léger d’un kilogramme tout en possédant plus de puissance et de couple.

« La nouvelle boite de vitesses fonctionne hydrauliquement et est bien plus conplexe que l’ancien système », détaille François-Xavier Demaison, leader du Projet Technique WRC chez Volkswagen Motorsport, mais également le père des deux Polo R WRC.

« C’est pour cette raison que nous avons consacré beaucoup d’attention à cet élément. Le système hydraulique devait être ajusté et plus grand. Nous avons aussi développé un tout nouveau carter, sur lequel le travail a débuté dès le début de 2014. »

Le poids a joué un grand rôle dans les améliorations du bloc moteur. Désormais, celui qui développe 315 cheveux pèse exactement 81,5 kg, soit le minimum indiqué dans le nouveau règlement – 1 kg de moins qu’auparavant.

Un autre objectif de développement pour la nouvelle voiture était d’offrir une plage plus large de réglages pour les pilotes et les ingénieurs. Les trois pilotes de la firme allemande ont des pilotages différents, et l’ajustement des éléments du châssis donne aux ingénieurs de meilleurs outils pour adapter les réglages à leurs demandes.

Le châssis a également été passé en détail pour améliorer l’efficacité aérodynamique. En plus des ailes avant retaillées et surélevée de deux centimètres, la modification la plus visible est le nouveau spoiler arrière.

Sébastien Ogier, Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen ont débuté les essais en juillet 2014, pour un total de 5000 kilomètres sur la terre, l’asphalte, la glace et la neige. Les tests ont été bouclés par le pilote de développement Dieter Depping, qui avait enchaîné les sorties lors des tests de la première Polo R.

Enfin, les demandes et suggestions des mécaniciens ont aussi été prises en compte afin d’accéder plus rapidement aux éléments durant le parc. L’exemple-type est l’utilisation de vis de taille identique partout où cela est possible. L’ensemble donne à la voiture des temps-records tels que 12 minutes pour un changement de boite, quatre pour un amortisseur et un ressort, quatre pour un triangle de suspension et trois pour les plaquettes et disques de freins.

Le produit final se résume en une voiture passant de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes, et une vitesse maximale de 200 km/h.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less