Motorsport

L’actualité de l’IRC en quelques brèves

Avant le Rallye des Açores

Recherche

Par

22 février 2012 - 21:40
L’actualité de l’IRC en quelques (...)

Dream Team Ukraine rejoind l’IRC

Non content d’accueillir une manche IRC, l’Ukraine a maintenant sa propre équipe de rallye engagée dans le championnat. Elle fera ses débuts au rallye des Açores, cette semaine.

Dream Team Ukraine a nommé l’ancien champion du monde Ari Vatanen comme coach de l’équipe, et a inscrit deux Ford Fiesta S2000 de M-Sport lors des treize manches de l’IRC 2012. Ses pilotes seront les Ukrainiens Oleksiy Tamrazov et Oleksandr Saliuk Jr.

Une troisième voiture, basée sur un véhicule de production, est prévue pour le jeune talent Vitaliy Pushkar lors du rallye du Canon Mecsek, en juin.

Changement de décors pour Al-Ketbi

Rashid Al-Ketbi va troquer les vastes déserts du Moyen-Orient pour la luxuriante campagne des Açores, lorsqu’il participera au rallye de l’archipel portugais en fin de semaine.

Al-Ketbi se lance dans une campagne IRC de dix épreuves en 2012, au volant d’une Skoda Fabia S2000 du Duba Rally Team.

Voilà sa réaction avant le rallye des Açores : "Prendre part aux manches de l’IRC est un nouveau défi passionnant pour moi. C’est excitant d’être ici pour rouler pour la première fois et, oui, c’est très différent des rallyes se déroulant dans les déserts. Notre objectif est de terminer le rallye et de marquer autant de points que possible."

Hunt se prépare à une rude bataille contre Maciel

Harry Hunt a désigné Paulo Maciel comme étant le pilote qui lui offrira le plus d’opposition sur les routes du rallye des Açores. Ils participent à la coupe IRC 2012 en deux roues motrices.

Hunt, Champion IRC 2010 en deux roues motrices, a déjà eu une bataille à couteaux tirés avec Maciel au rallye des Açores 2011, avant de devoir abandonner. Le Britannique de 23 ans est donc de retour en coupe deux roues motrices cette année, avec son co-pilote Robbie Durant.

"Ce sera un début de saison difficile aux Açores, comme le démontre notre abandon de 2011. Mais je me sens prêt à jouer un beau rôle cette année," a déclaré Hunt. "Notre principal objectif est de terminer le rallye et de quitter les îles avec quelques points à notre actif. Nous aimerions être aussi compétitifs que possible contre les autres équipes, mais il y a un pilote local [Maciel], qui sera probablement notre plus grand rival - il a été très rapide en 2011. Il y avait remporté la catégorie deux roues motrices et je voudrais vraiment le défier cette année."

L’amour est dans l’air pour Krózser Honda

Menyhért Krózser retournera à son premier amour, lorsqu’il prendra part à l’IRC 2012 en deux roues motrices, lors de huit manches, au volant d’une Honda Civic Type R.

Il pilotera en effet la voiture de ses débuts d’il y a neuf ans, mais aura droit à la nouvelle spécification de la voiture japonaise.

"Ayant décroché le titre hongrois en classe cinq deux roues motrice et la victoire dans la coupe terre, je voulais me lancer un nouveau défi," a déclaré Krózser, qui a terminé deuxième en deux roues motrices au rallye du Canon Mecsek en septembre dernier. "J’ai prouvé l’an dernier que je pouvais rivaliser avec la classe supérieure de l’IRC. Et après avoir entendu parler des améliorations techniques de la Honda Civic Type R, cette décision était plutôt facile."

"À bien des égards, je suis de retour à mon premier amour. J’avais choisi la Civic Type R pour ma première apparition en 2003, et remporté le championnat du groupe N pour finalement être élu recrue de l’année," a encore expliqué le Hongrois.

Tempestini ravi de piloter en IRC

Marco Tempestini a exprimé sa joie après l’officialisation de son programme de sept manches IRC pour 2012.

L’Italien, qui vit aujourd’hui en Roumanie, conduira dans la classe des voitures de production, et sera au volant d’une Subaru Impreza STI R4, avec Dorin Pulpea comme navigateur.

"L’IRC est un championnat très intéressant et je suis ravi que nous ayons réussi à avoir un programme étendu pour 2012," a déclaré Tempestini. "Jusqu’ici, nous avons participé à trois rallyes de ce championnat et il est clair pour nous que la série est très compétitive. Nous allons essayer de terminer chaque rallye à l’une des trois premières positions en coupe production et nous serions heureux si nous parvenions à être dans le top trois à la fin de la saison," explique encore le pilote de 48 ans, qui n’exclu pas une participation supplémentaire pour augmenter ses chances de bien figurer au classement général en fin de championnat.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less