Motorsport

L’actu week-end : Sato gagne à Portland en IndyCar

Kristoffersson intouchable en World RX, Hubert assure en GP3

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 septembre 2018 - 14:41
L'actu week-end : Sato gagne à (...)

Chaque lundi, nous revenons sur l’actualité principale des sports mécaniques dans le monde entier. Résultats, faits, chiffres, rien ne vous échappe grâce à ce tour d’actu du week-end !

L’attention était portée vers Monza ce dimanche après-midi pour le Grand Prix d’Italie, mais avait lieu le soir l’avant-dernière épreuve de la saison 2018 d’IndyCar. La course a été remportée par Takuma Sato, pour le retour de Portland au calendrier après plus de 10 ans d’absence.

Le départ a donné lieu à un nouvel accident très important, et de nouveau, la tête d’un pilote a vu une autre monoplace passer à quelques centimètres. Envoyé en tête à queue dans le premier tour, James Hinchcliffe a servi de catapulte à Marco Andretti, dont la monoplace Dallara est passée juste au-dessus de la tête du Canadien.

L’accident a vu l’Américain partir en tonneaux et a aussi impliqué Ed Jones et Graham Rahal, ainsi que Scott Dixon qui a miraculeusement évité des dégâts, et a pu repartir rapidement.

Alors que l’on pensait sa course ruinée tout autant que son avance au championnat, puisque c’était Alexander Rossi qui menait à ce moment de la course, le Néo-Zélandais a finalement profité de stratégies très diverses et d’une course marquée par des drapeaux jaunes pour se refaire de cet accident, mais aussi d’un drive-through subi à son premier arrêt.

Sato a lui aussi parfaitement géré sa stratégie, notamment le dernier drapeau jaune, pour ressortir en tête, et il a devancé Ryan Hunter-Reay de six dixièmes sur la ligne d’arrivée. Lui aussi impliqué dans l’accident du départ, Sébastien Bourdais termine sur le podium, tandis que Simon Pagenaud termine sixième.

Parti en pole position, Will Power a effectué une sortie de piste qui l’a repoussé à sept tours et qui met fin à ses espoirs pour le titre. Celui-ci se jouera donc entre Scott Dixon et Alexander Rossi. La victoire vaudra 50 points et il y en a actuellement 29 entre Dixon, encore en tête, et Rossi. Will Power et Josef Newgarden, à égalité de points, sont à 87 unités de Dixon.

Le World RX, le championnat du monde de Rallycross, faisait escale à Lohéac pour la manche française de la saison. Difficile d’être surprenant ici, puisque c’est Johan Kristoffersson qui a remporté l’épreuve... sa septième victoire en huit manches !

Comme souvent, c’est Andreas Bakkerud qui a apporté une belle résistance au Suédois en finale, mais n’a pu empêcher la victoire de celui-ci. Petter Solberg a terminé troisième du meeting devant Mattias Ekström, tandis que les Peugeot qualifiées en finale, celles de Timmy Hansen et Sébastien Loeb, ferment la marche.

Vainqueur de trois manches qualificatives sur quatre et deuxième de sa demi-finale et de l’autre manche qualificative, Kristoffersson fait le plein de points et en possède désormais 224, contre 165 à Bakkerud. Derrière, on retrouve Solberg, Hansen et Ekström en trois points, avec 160, 158 et 157, tandis que Loeb glisse au sixième rang avec 151 unités.

Le GP3 poursuivait sa saison à Monza et comme en Belgique une semaine auparavant, c’est de nouveau David Beckmann qui a dominé les qualifications et la première course. Après une prestation impeccable, il a remporté la course du samedi matin avec six secondes d’avance sur Anthoine Hubert et près de 15 secondes sur Callum Ilott.

Sixième et septième de la première course, Giuliano Alesi et Pedro Piquet se sont livrées une bataille somptueuses en course 2 après en avoir pris les commandes. Après s’être dépassés à plusieurs reprises dans la course, c’est finalement Piquet qui a triomphé pour une poignée de dixièmes devant Alesi, leurs pères se prenant dans les bras sitôt le drapeau à damier tombé. Ilott et Hubert ont terminé juste derrière eux.

Hubert a marqué un point de plus qu’Ilott sur ce meeting et le Français continue à viser le titre avec désormais 27 points d’avance, alors qu’il reste quatre courses. Il est toutefois fort probable que la bataille du titre se prolonge jusqu’à Abu Dhabi, en novembre, qui clôturera la saison.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less