Motorsport

L’Oreca AIM 01 qualifiée dans le top 10

Première mission accomplie pour Ayari, Meyrick et André

Recherche

Par Franck D.

11 juin 2010 - 09:05
L’Oreca AIM 01 qualifiée dans le top (...)

Bien préparer la course : telle était la philosophie du AIM Team ORECA Matmut au moment d’aborder les qualifications des 24 Heures du Mans. Soheil Ayari, Didier André et Andy Meyrick ont mené à bien cette tâche : troisième des protos à moteur Essence, entre les Aston
Martin, la ORECA 01 convient au trio et à l’état d’esprit souhaité : faire une prestation sage et sans faute.

Emmené par Soheil Ayari, l’équipage s’est attelé à établir le meilleur set-up pour la course. Grâce à son expérience de la ORECA 01, le AIM Team ORECA Matmut y est parvenu rapidement. Ainsi, le prototype conçu à Signes, cinquième des dernières 24 Heures du Mans, s’est montré performant, constant et agréable. Soheil, le capitaine, confirme : « Je me suis vraiment régalé. L’an dernier, l’auto était déjà performante. Mais aujourd’hui, elle était superbe : dans les virages Porsche, elle était simplement exceptionnelle. Je pense qu’elle méritait même un peu mieux au niveau du chrono. Cela étant, nous sommes là où nous voulions être, avec la voiture que nous voulions avoir. Nous avons les outils pour atteindre notre objectif : à nous d’être solides. »

Comme leur coéquipier, Didier André et Andy Meyrick ont été convaincus par la ORECA 01. « Après les différents essais, la cadence commence à être bonne » note Didier, qui prendra pour la huitième fois le départ de la classique mancelle. « Les changements de conditions n’ont pas facilité les choses, mais je suis plutôt confiant pour la course. La voiture ne bouge pas : elle reste identique et c’est bien pour une épreuve comme les 24 Heures. Nous avons profité des derniers tests pour régler les derniers détails et nous sommes désormais bien calés. Nous sommes en embuscade, au milieu des Aston Martin. »

Andy Meyrick, après avoir fait ses premiers pas sur le tracé sarthois mercredi, a poursuivi sa prise de repères. « Ma découverte du Mans s’est bien passée » sourit le Britannique. « Les séances ont été enrichissantes, avec notamment mes premiers tours de nuit à bord de la ORECA 01. Je me sens en confiance au volant. Je suis content de son comportement : nous avons une auto rapide et saine pour la course. C’est ce qu’il faut. Les pneus sont à la fois performants et réguliers. Nous sommes dans une position intéressante. »

A l’image de son trio, Hugues de Chaunac apporte une conclusion positive à ces essais : « Les pilotes et le team ont fait du « good job ». Didier et Andy ont été réguliers et ils se sont bien adaptés à l’auto et à la piste. Quant à Soheil, on le connaît : il a parfaitement joué son rôle de capitaine et a réalisé une belle performance. Nous pouvons nous battre pour la meilleure place parmi les protos à moteur Essence. L’objectif est clair : rééditer notre performance de l’an dernier en effectuant un sans faute. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less