Motorsport

Kris Meeke et Mads Østberg dans le top 5

Après la 1ère journée en Pologne

Recherche

Par Olivier Ferret

26 juin 2014 - 22:44
Kris Meeke et Mads Østberg dans le (...)

Le départ du Rallye de Pologne était donné cet après-midi de Mikolajki avec trois épreuves spéciales au programme. Ces trente premiers kilomètres chronométrés permettaient aux équipages du Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team de s’installer dans le peloton de tête. Kris Meeke et Paul Nagle occupaient ce soir le troisième rang. Mads Østberg et Jonas Andersson pointaient en cinquième position à seulement 8,9 secondes des leaders.

Shakedown, conférence de presse, séance d’autographes… Le début de journée des équipages du Citroën Total Abu Dhabi était très rythmé. A 15h30, ils prenaient le départ du Rallye de Pologne pour disputer les trois premières spéciales.

Sur des routes très rapides, Kris Meeke trouvait immédiatement ses marques au volant de la Citroën DS3 WRC. Toujours dans le top 5, il terminait cette courte journée d’une trentaine de kilomètres sur le podium provisoire.

Juste derrière lui, Mads Østberg restait au contact dans chaque spéciale pour revenir à l’assistance au cinquième rang.

En WRC2, Sébastien Chardonnet et Thibault De la Haye se plaçaient également dans le peloton de tête. A bord de la nouvelle Citroën DS3 R5, ils occupaient le sixième rang de la catégorie.
Vainqueur de la première manche du Championnat WRC Junior, Stéphane Lefebvre prenait le meilleur départ en Pologne au volant de la Citroën DS3 R3. Après l’ES3, il devançait Martin Koci et Simone Tempestini.

ILS ONT DIT

Mads Østberg : « Je ne suis pas loin d’être à 100 %, mais il faudrait même être à 101 % dans ces spéciales ! C’est mon objectif pour demain, car je sais que j’en ai les capacités. Je pense que l’on peut encore optimiser les réglages avec l’équipe technique. »

Kris Meeke : « Nous n’imaginions pas que les spéciales pouvaient être aussi rapides. Du coup, nous nous retrouvons même parfois un rapport au dessus des notes. Je suis satisfait de mon début de course. C’était encore assez glissant, mais il n’y avait pas de balayage cet après-midi. »

Sébastien Chardonnet : « Mes sensations sont relativement bonnes et je me sens en confiance. Il faut encore engranger des kilomètres pour gagner en régularité. La Citroën DS3 R5 fonctionne parfaitement bien. Sans un petit passage dans un champ dans l’ES2, nous serions très proches des leaders. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less