Motorsport

Kris Meeke défend seul les chances de Citroën

Østberg et Andersson n’ont pas terminé cette longue première journée

Recherche

Par Olivier Ferret

10 mai 2014 - 02:19
Kris Meeke défend seul les chances (...)

Après les cinq premières spéciales du Rallye d’Argentine, Kris Meeke et Paul Nagle occupent la troisième place du classement général provisoire pour le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team. Avec la seconde DS3 WRC, Mads Østberg et Jonas Andersson n’ont pas terminé cette longue première journée de près de 160 kilomètres.

Le Rallye d’Argentine débutait dès jeudi après-midi par un premier passage dans la super-spéciale située à quelques kilomètres du parc d’assistance de Carlos Paz. Mads Østberg se plaçait d’entrée au deuxième rang alors que Kris Meeke signait le huitième temps.

Ce matin, sur des routes particulièrement techniques, Mads Østberg sortait de la route dans l’ES2. Arrêté, le Norvégien laissait son équipier Kris Meeke défendre les chances du Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team pour le reste de la journée.

Le Britannique évitait tous les pièges des longues spéciales tracées autour de La Cumbre. En réduisant l’écart le séparant du leader dans la dernière spéciale du jour tandis que d’autres équipages abandonnaient, il parvenait à récupérer la troisième place du classement général.

Cinq épreuves spéciales composent l’itinéraire de samedi. Départ à 6h25 de Carlos Paz pour 646 kilomètres dont 164 chronométrés. Après l’ES10, les concurrents entreront au parc fermé à 20h23.

ILS ONT DIT

Kris Meeke : « Ce fut une journée fantastique. Tout n’a pas été facile car les spéciales étaient vraiment compliquées. Lorsque j’ai su que Mikkelsen et Neuville étaient arrêtés, j’ai levé le pied pour assurer ma position. Cet après-midi, nous avons choisi des gommes tendres alors que tous les autres concurrents avaient pris des pneus durs. Je crois que nous avons plutôt bien roulé. Demain, il va falloir appliquer la même stratégie et toujours éviter de commettre la moindre faute. »

Mads Østberg : « Après seize kilomètres dans la première spéciale du jour, dans une courbe à droite suivie d’une bosse, l’arrière a légèrement décollé. Nous avons atterri sur le train avant et nous avons été envoyés en dehors de la trajectoire. La voiture a heurté une pierre qui a endommagé la roue avant gauche et la suspension. »

Marek Nawarecki (Deputy Team Principal de Citroën Racing) : « Ce fut une première journée très animée. Nous savions que les spéciales étaient exigeantes. Près de la moitié des équipages des WRC n’ont pas complété l’étape. Mads Østberg est parti à la faute. Nous attendons la voiture pour savoir s’il pourra repartir demain. Quant à Kris Meeke, il a su éviter les pièges. Il a aussi montré sa capacité à hausser le rythme dans la seconde boucle. »

FILM DU RALLYE

ES1 – Super Especial Fernet Branca (6,04 km) – Le départ du rallye était donné jeudi après-midi. Au terme de deux tours dans une super-spéciale, Sébastien Ogier signait le meilleur temps devant Mads Østberg. Kris Meeke se plaçait au huitième rang.

ES2 – Santa Catalina / La Pampa 1 (27,09 km) – Ce chrono était très redouté par les équipages après les reconnaissances. Dès ces premiers kilomètres, Mikko Hirvonen et Mads Østberg abandonnaient et Dani Sordo perdait près de trois minutes. Sébastien Ogier était à nouveau le plus rapide devant Jari-Matti Latvala. Quatrième, Kris Meeke s’emparait de la cinquième place du classement général.

ES3 – Ascochinga / Agua de Oro 1 (51,88 km) – Les spéciales de plus de cinquante kilomètres sont rares en rallye. Le parcours argentin en propose une à parcourir à deux reprises. En plus de 38 minutes, Jari-Matti Latvala prenait la tête de l’épreuve devant Sébastien Ogier. Kris Meeke confortait sa position avec le cinquième temps.

ES4 – Santa Catalina / La Pampa 2 (27,09 km) – Auteur de la meilleure performance, Sébastien Ogier récupérait la première place du classement avec moins d’une seconde d’avance sur Jari-Matti Latvala. Rythme inchangé pour Kris Meeke, toujours cinquième.

ES5 – Ascochinga / Agua de Oro 2 (51,88 km) – Plus rapide que son équipier dans la longue spéciale, Jari-Matti Latvala terminait la première journée en tête du rallye devant Sébastien Ogier. Andreas Mikkelsen et Thierry Neuville s’arrêtaient dans ce chrono. En réduisant considérablement l’écart sur le scratch par rapport au premier passage, Kris Meeke s’emparait de la troisième place.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less