Motorsport

Jour 1 : Neuville, le stratège, sort en tête

« Je suis vraiment heureux sur la tournure de cette journée »

Recherche

Par www.wrc.com

4 octobre 2013 - 19:09
Jour 1 : Neuville, le stratège, sort (...)

Après une journée rendue complexe par les prévisions météo et le bon choix de pneumatiques, Thierry Neuville est le leader surprise du Rallye de France-Alsace.

Au volant d’une Ford Fiesta RS, Neuville a réussi à trouver les bons réglages pour être le plus rapide des trois spéciales cet après-midi. Il dispose de 9.8 secondes d’avance sur Dani Sordo (Citroën DS3) et 11,7s sur Jari-Matti Latvala, sur une Volkswagen Polo R.

La journée de Neuville a bien commencé avec un choix de pneus bien inspiré lors de la première boucle ce matin. Tandis que la majorité des pilotes de WRC s’équipaient de gommes dures, Neuville mélangeait les tendres et les durs. Quand une averse a mouillé certaines portions de l’ES3, le Belge a profité du maximum d’adhérence de ses enveloppes tendres.

Son équipe, le Qatar M-Sport, a également fait le bon pari l’après-midi. Cette fois, la Ford Fiesta RS du Belge était uniquement équipée de gommes dures alors que ses rivaux, qui prévoyaient de la pluie, optaient pour des tendres. La pluie n’est pas venue, Neuville a été intouchable.

« Je suis vraiment heureux sur la tournure de cette journée », a déclaré Neuville, qui avait terminé deuxième en Allemagne fin août. « Nous avions les meilleures informations, notre équipe météo a fait un travail fantastique et nous avons fait le bon choix de pneus. Je me sentais à l’aise au volant et je pouvais vraiment attaquer à fond. »

Sur sa DS3 noir et or, Sébastien Loeb a occupé la tête du rallye une bonne partie de la journée. Ce matin, le Français a montré son légendaire talent pour s’adapter à une adhérence précaire, notamment lorsqu’il a plu dans l’ES3.

Cependant, Loeb a parié sur les pneus tendres cet après-midi. Et quand la pluie qu’il espérait n’est pas venue, il a perdu près de 10 secondes à Neuville dans la dernière spéciale.

« Nous avions misé sur la pluie et elle n’est pas tombée », s’est résigné le nonuple Champion du Monde Sébastien Loeb. « Nous avions des pneus tendres et ça été très difficile sur toutes les spéciales cet après-midi. Nous ne pouvions pas rivaliser avec la vitesse de Neuville. Nous verrons bien comment ça évolue demain. » Loeb termine la journée à la quatrième place, à 12,2s du leader.

Vainqueur de la Power Stage la veille, Dani Sordo a arraché la deuxième place au général à Loeb dans l’ultime chrono du jour Reboosté par sa récente victoire au Rallye d’Allemagne, Sordo a toujours bien figuré ce vendredi en finissant dans le top 3 sur cinq des six spéciales.

Jari-Matti Latvala, sur une Volkswagen Polo R, est troisième au général, à 1,9s de Dani Sordo. Après une journée sans problème, le Finlandais considérait que sa séance d’essais sous la pluie l’avait aidé dans l’ES3 aujourd’hui. Cependant, son avantage du matin a été réduit à néant dans l’après-midi après une erreur de réglages.

« Je suis déçu de ma performance dans la dernière spéciale », a admis Latvala. « Je suis resté avec des réglages souples et je me suis trompé, j’aurai dû rigidifier. »

Le duel tant attendu entre Loeb et Ogier a été l’un des moments importants de la journée. Le nouveau champion du monde Sébastien Ogier s’est classé cinquième avec sa Polo R, à 16,5s de son équipier. « Ce matin, j’ai eu beaucoup de mal à me réveiller », a indiqué Ogier. « Cet après-midi, c’était mieux mais je suis encore trop lent. En plus, nous avions fait le mauvais choix de pneus… »

Evgeny Novikov, sur sa Ford Fiesta RS, est sixième, à 34s derrière, suivi de Andreas Mikkelsen septième.

Frustré, Mikko Hirvonen termine cette journée huitième, à plus de 1 minute et 30 secondes de la tête. « Quand c’est glissant, je ne suis pas à l’aise »,a-t-il déclaré après l’ES6.

Les choses ne se sont pas améliorées après l’ES7. « Ce n’est pas une bonne journée. Nous avons faire des erreurs ce matin et maintenant nous avons le mauvais choix de pneus. Nous attendions de la pluie et avec les pneus tendres, la voiture glisse beaucoup. C’est très difficile », a-t-il conclu.

Mads Ostberg termine la journée neuvième après avoir connu un problème de frein sur sa Ford Fiesta RS dans l’ES7. Martin Prokop complète le top 10, lui aussi avec une Ford Fiesta.

La deuxième étape parcourue samedi débutera à 7h45 avec la première spéciale Hohlandsbourg-Firstplan, longue de 28km, et qui commencera à 9h23.

Pos.#PiloteCat.TempsEcart / PrécEcart / 1er
1. 11 T. NEUVILLE M 1:08:56.5
2. 10 D. SORDO M 1:09:06.4 +9.8 +9.8
3. 7 J. LATVALA M 1:09:08.3 +1.9 +11.8
4. 1 S. LOEB M 1:09:08.7 +0.4 +12.2
5. 8 S. OGIER M 1:09:25.2 +16.5 +28.7
6. 5 E. NOVIKOV M 1:10:00.1 +34.9 +1:03.6
7. 9 A. MIKKELSEN M 1:10:22.9 +22.8 +1:26.4
8. 2 M. HIRVONEN M 1:10:30.0 +7.1 +1:33.5
9. 4 M. OSTBERG M 1:10:34.0 +4.0 +1:37.5
10. 21 M. PROKOP M 1:11:32.8 +58.8 +2:36.3
11. 74 R. KUBICA WRC2 1:12:53.1 +1:20.3 +3:56.6
12. 121 L. BAUD 1:13:30.7 +37.6 +4:34.2
13. 22 R. DUMAS 1:13:57.0 +26.3 +5:00.5
14. 75 E. EVANS WRC2 1:16:24.1 +2:27.1 +7:27.6
15. 52 Q. GILBERT WRC3 1:16:37.9 +13.8 +7:41.4
16. 51 S. CHARDONNET WRC3 1:17:18.3 +40.4 +8:21.8
17. 60 K. CRONIN WRC3 1:17:54.2 +35.9 +8:57.7
18. 110 Y. LEMES J 1:18:26.4 +32.2 +9:29.9
19. 140 Q. GIORDANO 1:18:28.7 +2.3 +9:32.2
20. 123 X. LEMONNIER 1:18:31.4 +2.7 +9:34.9

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less