Motorsport

Interview exclusive de Pierre Gasly

La performance était là à Monaco, mais pas les points

Recherche

Par Camille Komaël

29 mai 2016 - 11:53
Interview exclusive de Pierre (...)

Pilote d’essai Red Bull, Pierre Gasly est un des favoris pour le titre cette saison. Après avoir signé quelques podiums et terminé huitième au championnat lors de sa première année complète l’an dernier, le jeune français cherche à obtenir sa première victoire dans la catégorie. Malheureusement, exclu des qualifications à Monaco pour avoir manqué la pesée, il a vécu une fin de semaine difficile en Principauté. Le Normand a accepté de nous accorder quelques minutes de son temps, après la course 2 et juste avant le briefing avec son équipe PREMA, pour nous livrer ses impressions.

Zéro points ici, est-ce un week-end à oublier totalement, ou bien peux-tu retenir quelques enseignements ?

Oui, on était rapide, et puis j’ai fait une erreur en essais libres, parce que au deuxième tour je bloque mes roues au premier virage et je me crashe. Mais à ce moment-là on était premiers avec huit dixièmes d’avance, donc on voit que ça marchait plutôt bien. Du coup le problème c’est que je n’ai pas beaucoup roulé après ça, avant les qualifications, les mécaniciens n’ont pas eu beaucoup de temps pour réparer la voiture et ça a causé un problème de freins pour la qualif. Donc j’ai perdu du temps en qualifications, je n’ai pas couru avec les pneus neufs. Quand je suis rentré aux stands, la pédale de frein était à plat, et du coup je n’ai pas fait attention à la lumière et j’ai raté la pesée... Alors j’ai été exclu, je suis parti des stands. Vendredi en suivant Eriksson, à un moment il a freiné super tôt dans la chicane, comme j’étais à 50 centimètres de lui je me suis fait surprendre et j’ai cassé mon aileron avant sur lui. On reperd 30 secondes de cette manière, et pourtant j’ai fait un des meilleurs temps en course, donc la performance est là. C’est frustrant parce que du coup on ne marque pas de points.

PREMA est une nouvelle équipe en GP2, mais vous êtes déjà bien dans le coup. C’est ce que tu espérais en signant chez eux ?

Oui, oui. Ils ont de très bons ingénieurs. Même si l’équipe est nouvelle, les personnes qui y travaillent ont quand même de l’expérience. A Barcelone on a fait un très bon week-end, mais là on perd des gros points, donc c’est dommage. Il va falloir se reprendre dans trois semaines à Bakou.

Tu parles de Bakou, c’est une piste totalement nouvelle, est-ce que tu as déjà pu la tester sur le simulateur ?

Oui, j’ai déjà fait quelques tours. La piste a l’air assez technique. Je pense que c’est le genre de circuit qui va me plaire. On verra ce que ça va donner, mais pour l’instant on a pas assez d’informations. On verra sur place à quoi ça va ressembler.

Parlons un peu de ton coéquipier, Antonio Giovinazzi. Il débute en GP2 mais il est déjà dans le rythme, il est rapide. C’est bon pour toi et pour l’équipe d’avoir un débutant déjà si à l’aise.

Franchement c’est vraiment un très bon rookie. Je pense que y a moyen qu’il termine meilleur débutant de la saison et qu’il se bagarre rapidement pour des places dans les cinq premiers en course et marquer des gros points. C’est sûr que c’est toujours mieux d’avoir quelqu’un qui est rapide pour régler la voiture, on peut tester plus de choses. C’est toujours mieux d’avoir un pilote qui peut te pousser à faire mieux.

Merci beaucoup Pierre pour ces réponses bien complètes, bonne chance pour ta saison.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less