Motorsport

Interview exclusive d’Oliver Rowland

Le Britannique veut viser le championnat

Recherche

Par Camille Komaël

26 mai 2016 - 09:17
Interview exclusive d'Oliver Rowland

Champion de Formule Renault 2.0 en 2013, Oliver Rowland passe l’année suivante dans la catégorie supérieure, la Formule Renault 3.5, où il termine à une encourageante quatrième place (derrière Sainz Jr, et à peu de points de Gasly et Merhi). L’an dernier, il remporte ce même championnat de Formule Renault 3.5, tout en effectuant deux week-ends de GP2 avec MP Motorsport. Cette année, le Britannique fait partie du programme pour jeunes pilotes de Renault, et il est de retour chez MP Motorsport, mais pour la saison entière cette fois. Il a déjà terminé deux fois dans les points lors de la première manche de la saison à Barcelone (10è et 6è), mais Oliver Rowland veut viser encore plus haut. Nous avons pu discuter quelques minutes avec lui, sous le soleil de Monaco.

L’an dernier tu n’as que très peu couru en GP2, mais c’était déjà avec MP Motorsport et tu avais inscrit leurs premiers points à Silverstone. Tu as dû les impressionner, puisqu’ils t’ont fait signer pour cette année...

Oui, on dirait ! L’an dernier la voiture était bonne, à Silverstone on s’était très bien qualifiés et on avait bien roulé en course. Signer pour eux était un choix assez facile au final.

Quels sont tes objectifs pour la saison ?

Je veux viser le championnat. C’est sûr que le premier week-end à Barcelone n’était pas si bon, mais c’était quand même mieux que ce à quoi on s’attendait. Je dois juste encore en apprendre un peu sur les pneus, la voiture, etc... Je crois que c’est vraiment à partir de la mi-saison qu’on sera fort jusqu’à la fin. Pour l’instant, on doit se contenter de marquer des points. Monaco est une bonne chance pour nous d’avoir une victoire.

En plus tu connais déjà bien la piste pour y avoir couru en Formule Renault 3.5. Y a-t-il une partie du circuit que tu trouves plus difficile ?

Tout le circuit est un défi, mais je dois dire que la portion de la piscine est la plus dure. Et puis partout les murs sont si proches, on doit être rapides dans des portions qui sont pourtant lentes. Mais je suis assez confiant car l’an dernier j’étais vraiment rapide.

Ca va être un avantage de pour toi de te savoir à l’aise sur ce tracé, car avec une séance de qualifications aussi courte (16 minutes) il va falloir être tout de suite dans le rythme...

Exactement. Heureusement je connais la piste, donc ça devrait aller.

Est-ce que tu as une chance de pouvoir piloter la Renault F1 aux essais pour jeunes pilotes, à Silverstone en Juillet ?

J’espère, mais je crois qu’il va falloir que je fasse des performances un peu meilleures. Je suppose qu’ils regarderont les résultats et décideront à partir de là.

Tu as aussi couru en Formule E, quand tu as remplacé Nick Heidfeld en Uruguay. Qu’as-tu pensé de cette expérience ?

C’était cool ! La voiture est assez différente à conduire, donc c’était un vrai défi.

Merci beaucoup Oliver, bonne chance pour la suite.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less