Motorsport

Interview de Jari-Matti Latvala

Son dernier rallye avec Ford

Recherche

Par www.wrc.com

8 novembre 2012 - 11:13
Interview de Jari-Matti Latvala

Le RallyRACC-Rally de Espana est la dernière page d’un chapitre pour Jari-Matti Latvala. Après cinq saisons chez Ford, il rejoindra Volkswagen Motorsport en 2013. L’occasion de faire le point avec WRC.com.

A quoi pensez-vous au moment de prendre le départ de ce rallye ?

« Nous avons vécu un moment émouvant en Sardaigne. Après les annonces de Ford et de Volkswagen, j’ai réalisé ce qu’il se passait. Je suis un peu triste même si je savais que les choses allaient changer. Il faut aller de l’avant. Aujourd’hui, je me concentre sur le job que j’ai à faire. Je vais tenter d’apprécier au maximum ce dernier rallye avec l’équipe. »

Y a-t-il un épisode plus important que les autres dans ces années Ford ?

« Certainement ma victoire en Suède en 2008 lorsque je suis devenu le plus jeune vainqueur d’une manche du Championnat du Monde. J’ai battu le record de mon idole Henri Toivonen. C’était un moment incroyable. »

Et que regrettez-vous le plus ?

« Plusieurs choses. Ce que j’ai fait en Pologne... Je voudrais remonter le temps pour faire différemment. Ce fut vraiment un passage difficile. Cette année, en Sardaigne, j’ai été très déçu de ma prestation. C’est dur, car j’attendais beaucoup de ce rallye. Ce sont des choses à ne pas oublier pour ne pas les reproduire à l’avenir. »

Et si vous pouviez garder une seule chose que vous avez apprise chez Ford ?

« Ce qu’il s’est passé en 2008 et 2009. Nous avons eu des hauts et des bas. C’est à ce moment-là que nous avons commencé à travailler sur la régularité. J’ai réalisé que ce n’était pas la vitesse qui permettait de gagner des championnats. L’équipe m’a beaucoup conseillé. Il fallait être plus doux avec la voiture, ne pas aller à la limite tout le temps. »

Qu’est-ce qui va vous manquer le plus ?

« L’ambiance était la même que dans une famille. Nous gagnions ensemble, nous perdions ensemble. Lorsque l’on grandit dans une équipe, on connait tout le monde. Il sera difficile d’avoir les mêmes repères dans un autre team. J’étais si jeune, 18 ans, quand je suis arrivé. Chez Volkswagen, je vais retrouver une super équipe. Mais je n’aurais pas les mêmes yeux qu’à 18 ans. Mon entrée dans le professionnalisme a été quelque chose de spécial. »

Un grand week-end vous attend donc en Espagne...

« Plusieurs choses que donnent une grande motivation. La troisième place du championnat est très importante. Mais je veux aussi me battre pour la victoire sur ce rallye. Je veux surtout être à l’arrivée. L’expérience inachevée en Sardaigne est une déception. Je veux être régulier, me battre devant tout en essayant d’être cool et de m’amuser autant que possible. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less