Motorsport

In memoriam : Michele Alboreto, dix ans déjà...

Le souvenir de Michele n’est pas près de s’éteindre

Recherche

Par

25 avril 2011 - 18:56
In memoriam : Michele Alboreto, dix (...)

Chez Audi Motorsport, même au plus fort des préparatifs de la Journée Test, on a conservé la mémoire de Michele Alboreto, mort après une sortie de piste alors qu’il effectuait une séance d’essais avec une Audi R8 sur le circuit du Lausitzring.

C’était le 25 avril 2001, soit pratiquement jour pour jour le dixième anniversaire de son décès hier 24 avril, jour de la Journée Test des 24 Heures du Mans 2011.

En hommage à sa mémoire, les trois Audi R18 TDI arboraient à l’inérieur des deux dérives verticales de l’aileron arrière le dessin du casque du pilote italien, avec la mention "Michele, 1955-2001".

Michele Alboreto, un pilote de grand talent, avant de faire carrière en Sport-Prototypes, s’était illustré en Formule 3, devenant Champion d’Europe de la discipline en 1980. En plus de sa carrière de monoplace, il court en endurance avec Lancia 1, courant trois fois les 24 Heures du Mans en 1981, 1982 et 1983, avant de faire une brillante carrière en Formule 1 où il a disputé 194 Grands Prix au cours de 13 années consécutives. Il a remporté 5 victoires en F1 dont il a été le Vice-Champion du Monde en 1985 au volant d’une Ferrari après une lutte acharnée avec Alain Prost.

Après la F1, on l’a vu dans de nombreuses disciplines, en DTM, sur Alfa Romeo, en IndyCar dont les 500 Miles d’Indianapolis en 1996. Cette même année 1996, il est recruté chez Joest pour courir sur une TWR Porsche WSC, avec une participation aux 24 Heures du Mans, sa quatrième dans la Sarthe, après une longue interruption depuis sa participation de 1983 au volant d’une Lancia LC2.

L’année suivante, en 1997, il remporte sa seule victoire au Mans, en compagnie de Stefan Johansson et de Tom Kristensen, dont le meilleur chrono hier lors de la Journée Test est le meilleur hommage que le pilote danois pouvait rendre à Michele.

En 1999, le team Joest devenant l’équipe officielle de Audi Motorsport, Alboreto devient donc pilote Audi et il termine quatrième des 24 Heures du Mans sur une R8 en compagnie de Laurent Aiello et de Rinaldo Capello. L’année suivante, il remontera sur le podium au Mans, avec une troisième place sur une R8 de nouveau, associé à Christian Abt et Rinaldo Capello une nouvelle fois. Sa plus belle victoire avec Audi est sans conteste celle qu’il a remportée en American Le Mans Series, dans les 12 Heures de Sebring 2001, l’année de sa disparition tragique, avec Laurent Aiello et Rinaldo Capello, sur une Audi R8, une épreuve marquée par le décès avant la course d’une autre grande figure du sport auto, Bob Wollek ! Funeste année 2001 !

Le souvenir de Michele Alboreto, perpétué par Audi hier, n’est pas près de s’éteindre...

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less