Motorsport

Il y a de la revanche dans l’air

Première journée animée à Ypres

Recherche

Par Franck D.

26 juin 2010 - 08:59
Il y a de la revanche dans l’air

L’édition 2010 du GEKO Ypres Rally nous a valu une entrée en matière pour le moins animée hier, avec déjà les premiers soucis, les premières fautes, les premiers abandons, bref les premières désillusions. En tête, les trois Škoda Fabia S2000 officielles semblent donner la cadence au reste de la meute. A une exception prêt : la Peugeot 207 S2000 d’un certain Kris Meeke…

Comme au cours de la première boucle, Freddy Loix (Škoda Fabia S2000) et Kris Meeke (Peugeot 207 S2000) poursuivent leur combat à la seconde. Et à l’identique, le Belge s’octroie 2 des 3 spéciales, pour plus que doubler son avance sur l’Irlandais à… 5“8. « Quelle journée !, s’exclame Freddy. La voiture est extraordinaire et je m’amuse comme un fou. La bataille ne fait que commencer. » Et le dernier vainqueur en date de renchérir. « Bonne journée. Mais j’avoue ne rien pouvoir faire de plus, je suis réellement au maximum. » Autant dire que ce sera chaud aujourd’hui.

Indépendamment de ces deux-là, et une fois encore à l’instar du premier passage sur les 28.82 km de Hollebeke, le second nous vaut un abandon de taille. Et comme pour bien équilibrer les choses, cette fois c’est le clan Škoda qui doit déplorer ce fait de course important, avec la sortie de route de Juho Hänninen. Les routes du Westhoek ont encore frappé… Et ce n’est pas tout ! Bien que leur prestation soit moyenne, les trois Proton Satria Neo S2000 restent également sur le carreau à Hollebeke, pour une raison unique : moteur.

Pendant que Michal Sołowow (Ford Fiesta S2000) rencontre quelques soucis de pompe à essence, que Jan Kopecký (Škoda) tente le coup avec des gommes plus tendres et que Luca Betti (Peugeot) est fâché avec ses freins, Thierry Neuville s’installe au 4e rang. Remarquable prestation pour le sociétaire du team Peugeot-Belgique-Luxembourg, qui à la régulière, ne semble toutefois pas en mesure de viser le top 3, distant hier soir d’une petite trentaine de secondes. Pieter Tsjoen (Peugeot) et Bernd Casier (Škoda) suivent, devant un Andreas Mikkelsen qui s’avoue satisfait de sa prestation avec la Ford Fiesta S2000. Patrick Snijers (Peugeot) reste derrière le Norvégien et limite la casse : 9 secondes d’écart contre 3“2 après la boucle 1.

Derrière Bruno Magalhães (Peugeot), qui progresse doucement sur ce parcours qu’il juge très difficile, Jasper van den Heuvel (Mitsubishi Lancer Evo X) intègre le top 10. Autoritaire leader des « Gr. N turbo » depuis le départ, le Hollandais est d’autant plus à l’aise que Vincent Verschueren (Subaru Impreza STi) est sorti de la route dans la spéciale 4. Dès lors, son second, Alexandre Romain (Mitsubishi), n’est pointé qu’à une minute.

Et encore un abandon de marque, un ! Victime d’un alternateur qui estime qu’il en a fait assez, l’excellent Kris Princen n’atteint même pas le départ de la ES4. Il laisse ainsi le leadership en A7 au jeune Kevin Abbring, lui aussi sur l’une de ces redoutables Renault Clio R3. Chez les « Citroënistes », Hans Weijs Jr mène la danse et pointe aux portes du top 20. A 34“5, Caren Burton est 2e de cette course dans la course et précède lui-même Matthias Boon de 45 secondes. Dans le Ford Fiesta Sporting Trophy, Cédric Cherain mène toujours les débats. Kevin Demaerschalk est à 8“5, Ghislain de Mevius, actuel 3e, à un peu plus d’une minute. Le fils de Grégoire prend ainsi la dernière marche du podium à De Cecco, victime d’un problème de papillon de gaz.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less